se connecter recherche

Meubles Intérieurs en Bourse : Itinéraire d'une belle success story familiale

Par La rédaction, le 22/01/2017
Il y a 0 commentaires sur cet article

tunis bourse

Créée à la fin des années 80, la société SAM (Société Ateliers du Meuble Intérieurs) s'apprête à s'introduire sur le marché principal de la Cote de la Bourse de Tunis. Une étape qui marquera l'histoire de l'entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de meubles de bureaux. 

M. Aziz Ben Slimane, Gérant de la société, en est convaincu. "Ca fait maintenant 30 ans que Meubles Intérieurs fait de la croissance et notre introduction en Bourse marquera le début d'une nouvelle étape dans le cycle de vie de notre entreprise".

Pour M. Ben Slimane, deux évènements phares ont déjà marqué l'histoire de la société depuis sa création. Le premier était en 1995 quand la direction générale de l'entreprise décidait de se spécialiser exclusivement dans la fabrication du meuble de bureaux, alors que le deuxième évènement était en 2011 quand le fonds d'investissement AfricInvest est entré dans le capital de la société.

" La croissance de l'entreprise a été soutenue en 2011 par l'entrée du fonds d'investissement AfricInvest dans le capital de la société à hauteur de 35%. Un évènement qui a fortement marqué l'histoire de l'entreprise puisqu’il nous a permis d'investir dans notre force de ventes en disposant de showrooms propres permettant à la marque de couvrir tout le territoire", précise M. Ben Slimane. 

Positionnement de Meubles Intérieurs sur le marché 

Bien que l'activité de l'entreprise demande beaucoup de moyens, son gérant estime que le choix du segment des meubles de bureaux a porté ses fruits. "Aujourd'hui, Meubles Intérieurs est le leader du marché avec une part estimée à 18%, suivie par Meubles Mezghani et Meublentub". 

Meubles Intérieurs, rappelle M. Ben Slimane, a commencé son activité avec un seul showroom. "Actuellement on dispose de 10 showrooms dont 7 en Tunisie, un à Tripoli, un à Alger et un autre showroom à Abidjan où la société est présente à travers une structure en partenariat avec un investisseur ivoirien dont la société Meubles Intérieurs est majoritaire". 

Concernant le showroom à Tripoli, il s'agit, bel et bien, d'une antenne commerciale. "On sait très bien ce qui se passe actuellement en Libye, mais dès que ça redémarrera on sera prêt", a-t-il estimé. 

Prévisions et perspectives 

"L'atterrissage de 2016 sera nettement meilleur par rapport à ce qu'on a réalisé en 2015", a fait savoir le Gérant de la société qui a clôturé l’exercice 2016 avec un chiffre d'affaires de l'ordre de 16 millions de dinars contre 14,7 millions en 2015. "Quant au résultat net, on prévoit la réalisation d'un bénéfice dépassant le 1,5 million de dinars", a-t-il déclaré. 

M. Ben Slimane est convaincu que la partie Export va constituer un Upside pour l'entreprise. "Aujourd'hui, il existe un effort consenti pour le développement de l'export et je suis très confiant quant à l'avenir des relations avec notre partenaire ivoirien".

D'un autre côté, le Gérant de la société Meubles Intérieurs a indiqué que plusieurs aspects sont là aujourd'hui pour que l'entreprise puisse se développer et réaliser ses objectifs. "Je cite la stratégie claire qui a été mise en place, la transmission de la société qui a été faite, le filtre du Pivate Equity qui a eu lieu, et encore les bons reflexes en termes de gouvernances qui existent déjà", a-t-il souligné.

Aujourd'hui, poursuit notre interlocuteur, une certaine capacité est atteinte en termes de production et comme il s'agit d'un business qui demande du volume, on a décidé de racheter une nouvelle usine sise sur la route de la Marsa. "Une promesse de vente a été signée. L'opération, d'un coût global de 3 millions de dinars, sera finalisée dans les semaines à venir", a-t-il annoncé.

Selon lui, cette usine va donner à l'entreprise un gain en matière de capacité de production qui va lui permettre de répondre rapidement au besoin du marché, un gain important en matière de logistique, et d'assurer un bon service après vente (SAV). 

Pour conclure, M. Ben Slimane a souligné que l'activité de son entreprise est profitable puisque le taux de marge brut varie entre 47% et 50% tandis que le taux d'EBITDA implicite de la société dépasse les 20% sachant qu'aujourd'hui, dit-il, seules six entreprises cotées en Bourse ont un taux d'EBITDA supérieur à 20%. 



DERNIERS ARTICLES DE L'AUTEUR