se connecter recherche

Le Tunisian American Search Fund (TASF), un véhicule d’investissement innovant en Tunisie

Par La rédaction, le 06/10/2017
Il y a 0 commentaires sur cet article

tunis bourse

Convaincus du potentiel qui existe dans les entreprises de taille moyenne en Tunisie, le Tunisian American Enterprise Fund (TAEF) et Mr Slah KOOLI ont lancé au mois de mai 2017 le Tunisian American Search Fund (TASF), une initiative d’investissement destinée à identifier, acquérir et gérer une entreprise privée de taille moyenne en Tunisie en mettant l’accent sur sa croissance à long terme.

Pour en savoir plus sur cette initiative d’investissement innovante dans les entreprises privées de taille moyenne en Tunisie et pour mieux saisir ce que signifie le modèle de Search Fund (fonds de recherche), nous sommes allés rencontrer M. Kooli qui nous a accueilli à bras ouverts dans son bureau.

Le Search Fund : qu’est ce que c’est ?

"Les PME apparaissent comme un levier majeur pour créer des emplois, sur tout le territoire national, et seront les créateurs d’emplois de demain. Entre autres, les problèmes auxquels celles-ci sont confrontées sont ceux de la succession et de la reprise d’entreprise qui sont un enjeu majeur et d’intérêt national. Cette étape est cruciale dans la vie de l’entreprise et peu d’entrepreneurs s’y préparent et établissent un véritable plan de succession".

Selon lui, plus de 2/3 des entreprises ne survivent pas à leur fondateur et à peine plus de 10% survivent à la deuxième génération. "D’un autre côté, il fallait trouver un moyen pour que nos diplômés puissent prendre la voie de l’entreprenariat plutôt que celle d’une carrière classique de salariés, souvent et de plus en plus, à l’étranger".

"Ce qui m'a motivé en premier, c'est de trouver un outil qui, à la fois, permet de relancer la logique de l'entreprenariat en Tunisie et de résoudre la problématique de succession ou de la reprise d’entreprises".

Le modèle de Search Fund (fonds de recherche), élaboré au milieu des années 1980 par H. Irving Grousbeck, professeur à Harvard Business School, est un véhicule à travers lequel un groupe d’investisseurs soutient les efforts d’un entrepreneur pour identifier, acquérir, gérer et développer une entreprise de taille moyenne. "Ainsi, l’approche du Search Fund n'est ni celle d'un investisseur stratégique ni celle d'un fond de capital-investissement mais celle d’offrir les moyens à des entrepreneurs voulant garantir le développement et la pérennité d’une entreprise tout en préservant  sa culture et son héritage".

"TASF, première initiative de Search Fund en Tunisie, constitue une opportunité unique aux propriétaires d’entreprises qui souhaitent se retirer de la gestion quotidienne, se concentrer sur d’autres activités ou qui sont à la recherche de liquidités. Cette initiative offre à ceux-ci un plan de succession pour les générations futures de l’entreprise".

Le processus du Search Fund comporte 5 étapes : la levée des fonds pour la recherche, la recherche de la cible, la levée des fonds et l’acquisition de la cible, la gestion de la cible et la sortie pour les partenaires financiers.

En contrepartie de l’investissement initial dans la recherche, les investisseurs reçoivent le droit de convertir le capital de recherche en actions de la cible majoré d’un pourcentage rémunérant le risque initial entrepris et le droit de préemption de participer au financement de l’acquisition de la cible. A l’acquisition, l’entrepreneur devient actionnaire/manager de la cible acquise ; son actionnariat évoluant en fonction de la performance convenue pour la cible et de l’achèvement d’un rendement de sortie prédéfini.

"A travers ce processus, le modèle de Search Fund est l’outil type de développement de l’entreprenariat par l’acquisition et de l’alignement des intérêts entre investisseurs, managers et chefs d’entreprises".

L'entrepreneur manager de TASF va encore plus loin. "Il s’agit d’une première initiative qui pourrait évoluer à terme vers un accélérateur de Search Fund dans lequel les jeunes diplômés qui veulent suivre le parcours d’entrepreneurs y trouveront toute l'aide, le financement et même la gouvernance expérimentée". "En fait, un tel accélérateur de Search Fund pourra permettre à un jeune diplômé compétent d'être entrepreneur de son entreprise sans disposer des fonds d’acquisition au départ".

Les secteurs prioritaires visés par le Search Fund

Avec cette démarche, les secteurs visés sont ceux qui peuvent avoir un réel impact économique et social sur le pays.

L'Agri business et l'Agroalimentaire ont ainsi été identifiés comme des secteurs prioritaires. "Il existe énormément d’opportunités dans l'agroalimentaire en Tunisie qui présente encore un fort potentiel d’exportation et de création de valeur basée sur l’amélioration de la qualité, l’optimisation de la supply chain et l’établissement de partenariats stratégiques"

La deuxième priorité identifiée est l'enseignement. "La transmission du savoir est un enjeu majeur dans le contexte actuel du pays. L’inadéquation entre les besoins des entreprises et les compétences des primo-accédant au marché du travail, la détérioration d’un enseignement de qualité constituent de réelles faiblesses en Tunisie. Face à un pouvoir d’achat qui s’amenuise et à une dévaluation constatée du Dinars, il est important d’offrir à tous l’accès équitable à un enseignement de qualité".

Ensuite, arrive le secteur pharmaceutique. Selon lui, "ce secteur a été trop fragmenté en Tunisie alors qu'il y a encore en face un fort potentiel de croissance à l’export et aux nouveaux développements (biotechnologies,..)".

Le rôle du TAEF dans cette initiative

Cette initiative d’investissement innovante est totalement sponsorisée par TAEF. "TAEF a toujours eu une approche d’investissement innovante et cette initiative de Search Fund s’inscrit dans sa stratégie globale de financement de la PME tunisienne qui est une de ses priorités". "C’est pour cette raison que TAEF s’est proposé, pour cette première expérience, d’être l’unique sponsor du TASF pour la phase de recherche".

L’objectif de TAEF est de pouvoir contribuer au développement de ce mécanisme d’investissement innovant et impactant en Tunisie en proposant son soutien à la mise en place et au financement d’autres Search Fund. "TAEF souhaite vraiment avoir un impact sur le développement des PME en Tunisie et je reste persuadé que cette initiative débouchera à terme sur la mise en place d’un accélérateur de Search Fund de soutien à d’autres entrepreneurs", estime M. Kooli.

A propos du TAEF

Le Tunisian American Enterprise Fund est né d’une initiative du gouvernement Américain, ayant pour objectif de contribuer à élargir les possibilités économiques de l'emploi en Tunisie, catalyser les investissements, promouvoir une impulsion au développement du secteur privé et soutenir une croissance économique inclusive. Focalisant directement et en priorité sur les petites et moyennes entreprises et en soutenant par ailleurs les institutions financières de la place (fonds d’investissement, institutions de microfinance…), le TAEF vise à renforcer leurs perspectives de croissance tout en axant sur des facteurs sociaux de développement inclusifs : les femmes, les jeunes et les régions en Tunisie.

Qui est Mr Slah Kooli ?

Mr Slah Kooli a plus de 21 ans d’expérience dans la gestion, la transformation et la croissance d’entreprises. Avant la création du TASF, Mr Kooli a géré avec succès la croissance d’organisations importantes et complexes dans l’agroalimentaire en tant que Directeur Général. Plus récemment, il était PDG d’un groupe céréalier en Tunisie. Il est Président du conseil d’administration du numéro 1 de la micro finance en Tunisie Enda Inter Arabe.

Mr Kooli est diplômé de l’Ecole Centrale de Paris en 1985. Il est également titulaire d’un DEA de l’Ecole Centrale de Paris.



DERNIERS ARTICLES DE L'AUTEUR