bourse tunis

Marché financier : Performance en baisse et volume en forte contraction au 3è trimestre

Par Moez Hadidane, le 09/10/2019

Il y a 0 commentaires sur cet article

Moez Hadidane

Performance en baisse, volume en forte contraction, aucune émission d’emprunt obligataire au troisième trimestre de l’année, baisse des adjudications du trésor … Le seul point positif de ce trimestre est la dynamique d’émission sans appel public à l’épargne des institutions de microfinances.

La performance positive du TUNINDEX enregistrée au second trimestre 2019 n’a pas été confirmée. L’indice de référence générale de la bourse de Tunis renoue avec la baisse et recule au troisième trimestre de 1,37% ramenant son rendement YTD à -3,03%. De son côté, le TUNINDEX20 réalise une perte de 1,54%, portant sa performance depuis le début de l’année à -4,7%.

La contreperformance du TUNINDEX au troisième trimestre est attribuée au mois de septembre 2019 durant lequel l’indice a perdu 3,12%.

Capitalisation boursière

Après avoir gagné 447 millions de dinars au T2-2019, soit 1,9% par rapport à son niveau de fin juin 2019, la capitalisation boursière du marché se contracte de 52 millions de dinars au 3ème trimestre 2019 (-0,2%) à 23,559 milliards de dinars. Cette dernière n’a baissé que de 0,2% au T3-2019 contre une baisse de 1,37% pour le TUNINDEX. En effet, et en dépit de l’impact négatif de distribution de dividendes, la CB a profité d’un effet volume positif de 462 millions de dinars provenant de l’admissions en bourse des actions nouvelles souscrites par ordre d’importance : BNA, SAH, LANDOR, ATL, SOTEMAIL et ELECTROSTAR.

Au cours des neuf premiers mois de l’année 2019, les étrangers ont acquis sur la cote de la bourse des actions pour une valeur de 157,5 millions de dinars contre des cessions pour 98 millions de dinars. Le mois de septembre a enregistré des acquisitions par des étrangers sur la cote de la bourse pour l’équivalent de 88,4 millions de dinars.

En effet, la bourse de Tunis a enregistré le 5 septembre 2019 un achat d’action SFBT par des étrangers (intragroupe) pour un montant de 85,995 millions de dinars. La taille du bloc représente 21,7 fois la moyenne quotidienne des échanges sur la bourse de Tunis (marché actions) durant le mois de septembre 2019 (4,1 millions de dinars par jour).

Hors ce bloc, la moyenne quotidienne des échanges sur le marché actions serait de 2,7 millions de dinars au lieu des 4,1 millions de dinars enregistrés). Le bloc SFBT acheté représente 2,17% du capital du leader de la brasserie en Tunisie. La part de la capitalisation boursière détenue par les étrangers est restée presque stable (24,9% au mois de décembre 2018 et 24,95% à fin aout 2019).

Capitaux échangés

Au 3ème trimestre 2019, le volume global des échanges sur les marchés (cote, hors cote, enregistrement et déclarations) de la BVMT a totalisé 764,95 millions de dinars contre 600,8 millions de dinars au second trimestre 2019, enregistrant, en glissement trimestriel, une hausse de 27,3%. Une amélioration attribuée uniquement aux opérations d’enregistrements (380,7 millions de dinars contre 190,7 millions de dinars le trimestre précédent).

Sur la Cote de la Bourse, le volume des échanges, a régressé, en glissement trimestriel, pour la 3ème fois d’affilé. -29,7% au T3-2019 relayant les -23,2% au T2-2019 et -23,1% au T1- 2019, pour atteindre 270 Millions de dinars contre 384,4 millions de dinars au T2-2019 et 501 millions de dinars au premier trimestre 2019. Le volume moyen quotidien sur la cote s’est contracté à 4,3 millions de dinars (4 millions de dinars hors obligataire) contre 6,3 millions de dinars au T2-2019 et 8,2 Millions de dinars au T1-2019.

Levée en fonds propres

Durant le 3ème trimestre 2019, six opérations d’augmentation de capital (en numéraire et par conversion de créances) ont été finalisées et les nouvelles actions afférentes ont été admises à la cote de la bourse.

Ces opérations ont permis des injections de fonds propres pour 291 millions de dinars, mais ont induit une augmentation de la capitalisation boursière du marché (hors effet prix) de 462 millions de dinars. En effet, l’augmentation de capital de la SOTEMAIL et la moitié de l’opération de la BNA ont concerné des conversions de créances, respectivement au profit de la SOMOCER et de l’Etat.

Dette privée : les émissions obligataires par APE

Alors que le premier trimestre s’est soldé par des levées de 91 millions de dinars sous forme d’emprunts obligataires émis par appel public à l’épargne, suivi par des émissions de 60,2 millions de dinars au second trimestre, aucun emprunt obligataire n’a été émis et clôturé par appel public à l’épargne au T3-2019.

L’ATL a ouvert au public son emprunt obligataire ATL 2019-1 de 15 millions de dinars susceptible d’être porté à 20 millions de dinars, réparti en deux catégories : une première sur 5 ans au taux fixe de 11,6% et une seconde d’une durée de 5 ans au taux variables de TMM + 2,5%. La période de souscription est prévue du 16/09/2019 au 06/12/2019.

Dette privée : les émissions obligataires sans APE

Les institutions de microfinances se distinguent Par ailleurs, les émissions sans recours à l’appel public à l’épargne ont porté sur des levées de 42,5 millions de dinars dont 35,5 millions de dinars placés par des organismes de microcrédits, toutefois à des taux de 13% et plus.



DERNIERS ARTICLES DE L'AUTEUR