bourse tunis

L'Algérie investit 6 milliards de dollars dans un complexe de phosphate

ISIN : DZ0000000000 - Ticker : DZIDX.dz
La bourse d'Alger est fermée

Un accord de partenariat a été signé lundi 26 novembre 2018 entre le groupe public algérien Sonatrach et la société chinoise Citic pour la réalisation d'un projet intégré d'exploitation et de transformation du phosphate des gisements de la région de Bled El-Hadba, dans la région de Tébessa (630 km à l'est d'Alger), rapporte l'agence de presse officielle.

Mobilisant un volume d'investissement de 6 milliards de dollars, le complexe de phosphate dont la mise en exploitation est prévue en 2022, créera 3.000 postes de travail directs alors que ses chantiers de réalisation assureront 14.000 postes d'emploi, selon la même source.

Selon le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia, cité par l'agence officielle, ce complexe de phosphate garantira des revenus en devises à hauteur de 1,9 milliard de dollars par an et portera la production de phosphate de l'Algérie à 10 millions de tonnes par an contre un million de tonnes actuellement.

La question se pose désormais sur l'avenir de l'industrie du phosphate en Tunisie qui vit d'ores et déjà une crise depuis 2011. Une situation qui a fortement impacté la production nationale du phosphate qui est passée de 7,3 millions de tonnes en 2010 à 4 millions en 2017.

Pour l'année en cours, la production s'élève à fin septembre dernier à seulement 2,6 millions de tonnes, en baisse de 27% par rapport à 2017. D'ailleurs, les unités de production et laveries à Redaief, Oum Larayes et M'Dhila dans le gouvernorat de Gafsa sont paralysées depuis deux semaine après les actions protestataires menées par des chômeurs ayant participé à un concours de la société d'environnement, des plantations et du jardinage, mais qui n'ont pas été recrutés.

O.E.O

Publié le 27/11/2018 10:59:30

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.