ilboursa arabic version ilboursa

Voyage post-COVID : Nouvelles conditions d’entrée au Maroc

ISIN : MA0000000050 - Ticker : MASI.ma
La bourse de Casablanca ouvre dans 8h41min

Dans un souci de lutte contre la propagation de l'épidémie sanitaire, le Maroc applique depuis le 18 novembre de nouvelles conditions d'accès à son territoire. Le Royaume a renforcé depuis jeudi les conditions sanitaires d'accès au pays pour les voyageurs internationaux. Le ministère chérifien de la santé communique sur ces nouvelles contraintes.

Les passagers doivent présenter une fiche sanitaire, téléchargeable en ligne mais également distribuée à bord des aéronefs ou des navires. Le document doit être dûment rempli avec des renseignements tels que l'adresse du passager mais doit également contenir deux numéros de téléphone permettant de localiser le voyageur pendant dix jours suivant son arrivée. Un double contrôle de la température à l'arrivée sera aussi de rigueur, en sus d'un contrôle aléatoire par test antigénique rapide.

Pour ce qui est des passagers en provenance de pays classés au niveau " A " avec un faible risque de pandémie, un certificat attestant que la personne est complètement vaccinée contre le Covid-19 est exigé. Pour les pays de la liste " B ", où la situation sanitaire est inquiétante, notamment à cause des variants, les passagers doivent présenter le même certificat, en plus d'un test PCR négatif datant de moins de 48 heures.

Les Marocains et les étrangers résidant au Maroc testés positifs à l'arrivée au royaume seront pris en charge par une structure sanitaire avec confinement de dix jours selon le protocole sanitaire en vigueur. Tout autre passager testé positif à l'arrivée ne sera pas autorisé à accéder au territoire national.

Il appartiendra à chaque voyageur de se mettre en conformité avec la règlementation marocaine lors des entrées, escales et transits effectués sur le sol marocain.

Néanmoins, les enfants âgés de moins de six ans sont dispensés du PCR, a précisé le ministère. Il est à noter que le Comité interministériel de coordination et de suivi du dispositif régissant les voyages internationaux pendant la pandémie de la Covid-19, procède à une révision de la classification des pays selon les listes " A " et " B ", des mesures inhérentes, dont la suspension des vols directs, chaque 15 jours.

Mariem Ben Yahia

Publié le 22/11/2021 08:26:55

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.