bourse tunis

Une production en berne et des revenus en chute, ALKIMIA s'enfonce toujours plus

ISIN : TN0003800703 - Ticker : ALKIM
La bourse de Tunis ouvre dans 11h14min

Selon les indicateurs d'activité de la société chimique ALKIMIA, relatifs au dernier trimestre de l'année écoulée, le chiffre d'affaires total de la compagnie a chuté de 20,8% par rapport à 2015 pour se situer à 100,132 millions de dinars.

La société souligne que les prix des matières premières dont notamment l'acide phosphorique ont enregistré des baisses depuis le début de l'année mais qui n'ont pas profité à la société puisque la baisse des prix de vente du STPP a été plus importante.

La production a, quant à elle, enregistré une baisse de 22% par apport à 2015 et de 51,44% par rapport à la capacité nominale de l'usine.

Le volume de ventes de STPP a enregistré une baisse de 20,22% passant de 84.295.400 tonnes en 2015 à 67.248.800 tonnes à fin décembre dernier.

En effet, précise la société ALKIMIA, la fermeture de l'usine aux mois de juin et juillet 2015 était fatale, puisque à la reprise en août 2015 la plupart des clients se sont adressés à la concurrence ou ont décidé de substituer le STPP par d'autres produits moins chers, même de moindre efficacité.

Cette situation, poursuit la société, a perduré en 2016 en raison de la pression exercée par les concurrents russes et chinois, particulièrement sur l'Inde, marché cible d'ALKIMIA, où ils ont pratiqué des prix de vente de plus en plus bas.

Par ailleurs, la société annonce qu'elle soumettra à l'approbation de son Conseil d'administration dans les semaines à venir, deux projets de diversification de la production pour compenser la baisse du chiffre d'affaires et préparer la relève du STPP. Les études techniques, commerciales et financières ont été finalisées et la réalisation devrait être lancée le plus rapidement possible, estime la société.

En revanche, ALKIMIA a indiqué qu'un client indien parmi les plus importants de la société, a eu beaucoup d'impayés sur ses clients en inde ce qui l'a mis en difficulté et n'a de ce fait pas pu régler les créances d'ALKIMIA qui a fait, selon son management, les démarches nécessaires auprès des compagnies d'assurance. "Si le client venait à être déclaré insolvable, ALKIMIA supportera une part importante des impayés, compte tenu des dispositions des contrats d'assurance", précise ALKIMIA.

Télécharger les indicateurs d'activité au 31 décembre 2016

Publié le 18/01/2017 15:56:20

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.