ilboursa arabic version ilboursa

Trois régions créent près de 60% de la richesse nationale marocaine

ISIN : MA0000000050 - Ticker : MASI.ma
La bourse de Casablanca Ouvre dans 0h41min

Affecté par la crise sanitaire du Covid-19, le cinquième pays le plus riche d'Afrique, en termes de Produit Intérieur Brut (PIB), doit son positionnement à trois régions, selon l'institut chargé de la production et de la publication des statistiques officielles du royaume, le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Le poids économique de Casablanca-Settat représente 32,2% de la richesse marocaine en 2020. Elle regroupe la plupart des sièges des fonctions économiques, dont la bourse des valeurs. Elle est suivie par celle de Rabat-Salé-Kénitra, forte par son potentiel agricole, qui affiche une part de 15,9% dans la production chérifienne de richesse.

La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima alimente le PIB marocain à hauteur de 10,9% grâce à un secteur tertiaire développé. Les trois régions dont il est question concentrent à elles seules 59% de la richesse créée par le Maroc.

Les cinq autres régions alimentant le PIB marocain sont celles de Marrakech-Safi (7,9%), de Fès-Meknès (7,7%), de Souss-Massa (6,5%), de Béni Mellal-Khénifra (5,4%) et de l'Oriental (5,2%). Elles cumulent ensemble 32,7% de la valeur ajoutée chérifienne.

Toutefois, le HCP met en exergue le fait que trois régions ont enregistré un taux de croissance positif, malgré les effets de la crise sanitaire du Covid-19. Il s'agit de régions situées au sud du royaume et sont Laâyoune-Sakia Al-Hamra (21,5%), Guelmim-Oued Noun (3,6%) et Dakhla-Oued Ed-Dahab (1,9%).

Le HCP souligne, par ailleurs, que les disparités de création de la richesse entre les régions se sont légèrement résorbées.

Mariem Ben Yahia

Publié le 16/09/22 14:42

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

_BUGmE5qd_LHztMgOz7c2XkTNmEOJESydGXe1vU2Vp0 False