ilboursa arabic version ilboursa

Signature de l’accord de construction du gazoduc Nigeria-Maroc

ISIN : MA0000000050 - Ticker : MASI.ma
La bourse de Casablanca Ouvre dans 0h49min

La Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDAO), le Maroc et le Nigéria ont ratifié à Rabat un mémorandum d'entente pour consacrer leur volonté de mener à bien le mégaprojet de gazoduc qui reliera les deux pays africains.

A terme, le réseau africain de distribution de gaz fournira une quinzaine de pays situés à l'ouest du continent, tout en ayant comme destination finale, l'Espagne.

A travers la signature de l'entente, la CEDAO ainsi que l'ensemble des États par lesquels transitera le gazoduc s'engagent à participer à la faisabilité du projet afin de sécuriser les approvisionnements en gaz pour une quinzaine de pays africains, en plus de bénéficier d'une nouvelle voie d'exportation vers l'Europe.

L'ambition africaine associée à cette infrastructure d'envergure repose sur l'amélioration du niveau de vie des populations mais également sur l'intégration des économies de l'Afrique de l'Ouest. Le gazoduc mesurerait 5.660 kilomètres et pourrait s'étendre sur les vingt-cinq prochaines années.

La signature du mémorandum a rassemblé le Commissaire Infrastructure, Energie et digitalisation de la CEDAO, Sediko Douka, la République Fédérale du Nigéria, représentée par, le PDG de la National Nigerian Petroleum Company Limited (NNPC) Mallam Mele Kolo Kyari et le Maroc, représenté par la DG de l'Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), Amina Benkhadra. Les trois parties signataires de l'entente escomptent, en outre, une exploitation d'une énergie qui contribuera au raffermissement de la dimension économique, politique et stratégique de l'Afrique.

Ainsi, le gazoduc s'étendra de la côte ouest-africaine depuis le Nigéria et traversera le Bénin, le Togo, le Ghana, la Côte d'Ivoire, le Libéria, la Sierra Leone, la Guinée, la Guinée Bissau, la Gambie, le Sénégal, la Mauritanie et le Maroc. La connexion avec l'Espagne se fera par le biais du gazoduc Maghreb Europe, qui permettra à son tour d‘approvisionner le Vieux-Continent à travers le réseau gazier européen.

Il sied de rappeler que le coup d'envoi du projet de gazoduc Nigéria-Maroc a été donné en décembre 2016 à la capitale nigériane, Abuja, en 2016 au cours de la visite officielle du roi Mohammed VI.

Mariem Ben Yahia

Publié le 20/09/22 08:48

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

_BUGmE5qd_LHztMgOz7c2XkTNmEOJESydGXe1vU2Vp0 False