bourse tunis

Royal Air Maroc contrainte de réduire de moitié sa flotte et supprimer jusqu'à 3.000 postes

L'avenir de la compagnie aérienne Royal Air Maroc est lié au plan gouvernemental qui remplacera le fameux contrat-programme qui n'est plus d'actualité à cause de la crise du coronavirus. C'est ce qu'a fait savoir le journal marocain Medias 24 citant une source ministérielle.

En effet, tant que l'Etat n'a pas dévoilé son plan d'aide financière et ses propositions pour redémarrer l'activité de la compagnie, celle-ci n'est pas en mesure d'élaborer une stratégie de relance. De plus, si le gouvernement se contente de donner 1 ou 2 milliards de dirhams à la compagnie, il y aura beaucoup de sacrifices.

La même source révèle que l'attribution financière de l'Etat sera conditionnée par la réduction de moitié la taille de la flotte de la compagnie pour garder 30 avions sur les 59. Dans ce cas, la RAM devra peut-être réduire son personnel de 2.500 voire de 3.000 personnes pour un effectif actuel de 5.000 postes (Groupe), précise la même source.

Lors de son audition parlementaire, la ministre du Tourisme, Nadia Fettah, a expliqué que la baisse du trafic aérien au Maroc est estimée à 20% pour l'année en cours. Avec une perte de 5 millions de passagers, toutes les compagnies aériennes opérant dans le pays seront touchées. Toujours est-il que la RAM sera la compagnie la plus touchée étant donné qu'elle assure 65% du trafic aérien au Maroc.

M.B.Y

Publié le 12/06/2020 13:04:09

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.