arabic version ilboursa
bourse tunis

Rebond de plus de 15% de l’économie marocaine au deuxième trimestre 2021

ISIN : MA0000000050 - Ticker : MASI.ma
La bourse de Casablanca ouvre dans 33h8min

L'économie marocaine affiche une croissance de 15,2% au deuxième trimestre par rapport au premier trimestre de l'année en cours. A la même période l'année dernière, la conjoncture économique chérifienne a connu un déclin de 14,2%, indique l'institut en charge de la production et de la publication des statistiques au Maroc, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans une note consacrée à la situation de l'économie.

Le secteur primaire est celui qui a enregistré la plus forte performance en progressant de 21,8% entre avril et juin 2021, contre un recul de 6,1% observé à la même période en 2020. L'activité agricole a été dynamisée de 18,6% au lieu d'une baisse de 7,6% un an plus tôt alors que celle liée à la pêche s'est accélérée de 57,9% contre une hausse de 10,5% l'année dernière.

Le secteur de l'industrie est le deuxième secteur à avoir généré le plus de valeur ajoutée à travers une augmentation de 19,5% contre une chute de 15,6% au cours du deuxième trimestre de l'année dernière. La bonne dynamique des industries de transformation et du BTP a nourri la performance affichée. En effet, ils enregistrent des améliorations respectives de 20,8% et 21,9%.

En ce qui concerne le secteur tertiaire, il a progressé de 11,6% après avoir décru de 14,6% entre avril et juin 2020. L'activité des hôtels et restaurants a été motrice au vu de l'augmentation de 82,1% de la valeur ajoutée créée au deuxième trimestre 2021, contre une chute de 90,6% lors de la même période un an plus tôt. La levée des restrictions déployées pour freiner la crise sanitaire en cours a également porté à la hausse l'activité du secteur des transports avec une amélioration de 42,5%, contre une décélération de 60,4% il y a un an.

La conjoncture chérifienne doit également son état de santé à la reprise de la demande intérieure. Elle a progressé de 16,7% entre avril et juin 2021 au lieu d'un déclin de 12,7% enregistré à la même période l'année dernière. La demande intérieure a contribué pour 18,2 points à la croissance économique nationale au lieu d'une contribution négative de 13,8 points.

Il est important de rappeler que sur l'ensemble de l'année 2021, le HCP anticipe une croissance de 5,8% du Produit Intérieur Brut (PIB), après une récession de 6,3% en 2020. Il est également à noter que l'arrêté des comptes nationaux a fait ressortir une croissance de l'économie marocaine à 1% au premier trimestre 2021, au lieu de 0,9% durant le même trimestre de l'année précédente.

Mariem Ben Yahia

Publié le 05/10/2021 09:05:45

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.