arabic version ilboursa
bourse tunis

Paradis fiscaux : Le Maroc sort de la liste grise de l'Union européenne

Le Conseil des affaires étrangères de l'Union européenne (UE) a retiré le Maroc de sa liste grise relative aux juridictions non coopératives à des fins fiscales. La décision fait suite à l'actualisation de la liste effectuée hier lundi 22 février 2021.

Le royaume chérifien a, en effet, pallié aux manquements en termes de bonne gouvernance fiscale et devient " Green Listed ". Le ministère marocain de l'Économie, des Finances et de la Réforme de l'administration a indiqué dans un communiqué que " les réformes entreprises par le royaume en matière fiscale sont en harmonie avec les conditions de l'UE et les normes internationales, ainsi que la coopération positive entre les autorités marocaines et européennes sur ce sujet ".

Inscrit dans la liste grise depuis 2018, le Maroc n'est pas le seul pays concerné par la mise à jour de la liste grise des paradis fiscaux. La Namibie et Sainte-Lucie ont également été retirées de la liste qui comprend désormais neuf pays, en l'occurrence l'Australie, la Barbade, le Botswana, le Swaziland, la Jamaïque, la Jordanie, les Maldives, la Thaïlande et la Turquie.

Quant à la liste noire des paradis fiscaux, elle concerne désormais douze juridictions à savoir, les îles Samoa américaines, Anguille, Dominique, Fiji, Guam, Palau, Panama, Samoa, Seychelles, Trinidad et Tobago, Vanuatu et les îles vierges américaines.

Il est important de rappeler que les listes des paradis fiscaux ont été créées en 2017 des suites de scandales tels que " Panama Papers " et " LuxLeaks " afin de lutter contre l'évasion fiscale des multinationales et des grandes fortunes et le financement du terrorisme. Les sanctions de l'UE à l'encontre des pays blacklistés peuvent aller jusqu'au gel de fonds européens.

Myriam ben Yahia

Publié le 23/02/2021 11:01:47

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.