bourse tunis

Maroc : Le projet de loi de finances 2021 prévoit 21 milliards d'euros pour l’investissement public

Lundi prochain se tiendra une séance plénière au sein du parlement marocain afin de présenter le Projet de Loi de Finances (PLF) au titre de l'exercice 2021. Actuellement examiné en Conseil de gouvernement, le projet prévoit un budget titanesque pour l'investissement public visant à atteindre 230 milliards de dirhams, soit la contre-valeur de 21 milliards d'euros.

L'investissement public sera le fer de lance de la relance marocaine. Le budget alloué sera dopé de 48 milliards de dirhams (4 milliards d'euros), traduisant une augmentation de 26% de l'enveloppe mise en œuvre pour l'année budgétaire 2020. En effet, évalué cette année à 198 milliards de dirhams (18 milliards d'euros), ce même budget a été ramené à 182 milliards (17 milliards d'euros) dans le cadre de la loi de finances rectificative. Il s'agit d'une première pour le royaume étant donné que les dépenses allouées à l'investissement public n'ont jamais dépassé les 200 milliards de dirhams.

Le montant total de 230 milliards de dirhams comprend également la mobilisation de 45 milliards de dirhams (4 milliards d'euros) au titre du Fonds Mohammed VI pour l'investissement, 15 milliards proviendront du budget de l'État et 30 milliards seront levés sur les marchés de capitaux national et international.

Il sied de noter que le roi Mohammed VI a présidé, mercredi 14 octobre, un Conseil des ministres, consacré à l'examen des orientations générales du PLF 2021. Le renforcement du budget consacré à l'investissement représente un des trois points du PLF 2021 dans lequel figurent également la généralisation de l'assurance maladie obligatoire ainsi que le lancement d'une profonde réforme du secteur public.

Myriam Ben Yahia

Publié le 16/10/2020 09:28:49

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.