arabic version ilboursa
bourse tunis

Le Maroc se lance dans la fabrication d'armes en s'appuyant sur l’expertise militaire des États-Unis

Le Maroc se lance dans la production de défense après l'adoption d'une loi permettant la réalisation d'unités industrielles de fabrication d'armes sur le territoire marocain. L'infrastructure se fondera sur l'expertise militaire américaine suite à la signature de l'accord de coopération militaire pour une durée de 10 ans. Le projet de loi a été adopté par le parlement marocain le 23 novembre.

Le royaume a amorcé cette nouvelle spécialisation depuis le mois de juillet en entérinant un projet de loi relatif au contrôle des exportations de biens à double usage, soit civil et militaire. A cela s'ajoute la visite du Secrétaire américain à la défense, Mark Esper, au mois d'octobre 2020. L'échange de vues a donné lieu à une coopération militaire s'étendant de 2020 jusqu'en 2030. Les assises législatives mises en œuvre permettront au Maroc d'améliorer son autonomie à travers le transfert de technologie.

Les équipements de défense et de sécurité, les armes et les munitions seront ainsi frappées, à moitié, du sceau royal chérifien. En effet, étant un pays en voie de développement, le Maroc ne dispose ni d'une histoire industrielle ni d'une technologie autochtone d'armement. Il lui est donc nécessaire de procéder à l'achat de licence de fabrication auprès de producteurs étrangers issus de pays développés.

Il sied de souligner que le Maroc occupe le 57e rang dans le classement " Global Fire Power 2020 " qui énumère les puissances mondiales selon leur force militaire, leurs finances ainsi que leur emplacement géographique. La position attribuée fait du royaume la neuvième puissance dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord. Le Maroc deviendra-t-il le magnat de l'armement de la région ?

Myriam Ben Yahia

Publié le 26/11/2020 10:12:12

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.