ilboursa arabic version ilboursa

Le Maroc devient le premier exportateur de tomates vers l’Union européenne

ISIN : MA0000000050 - Ticker : MASI.ma
La bourse de Casablanca Ouvre dans 30h25min

L'année 2022 a marqué un tournant significatif dans l'industrie européenne de la tomate. Selon un rapport du quotidien espagnol La Razón, le Maroc a exporté 740 millions de kilogrammes de tomates vers l'Union européenne, dépassant les 600 millions de kilogrammes expédiés par l'Espagne.

Ainsi, les exportations de tomates marocaines ont augmenté de 250 % au cours des dix dernières années. En 2022, le Maroc est devenu le premier fournisseur mondial de tomates, se classant devant l'Iran et l'Espagne.

En septembre dernier, les exportations de tomates marocaines ont atteint un record de 716 700 tonnes au cours de la campagne 2022-2023, générant des recettes d'environ 1,1 milliard de dollars. L'Union européenne demeure la principale destination de ces exportations, représentant un tiers du volume total au cours du premier semestre de 2023.

La France a été le principal marché pour les exportations marocaines en 2022, avec 374,99 millions de kilogrammes de tomates, suivie par le Royaume-Uni avec 140,8 millions de kilogrammes. Même l'Espagne elle-même a importé environ 89 millions de kilogrammes de tomates en provenance du Maroc.

Cette tendance inquiète l'Espagne, qui prévoit une nouvelle réduction de 20 % de sa production de tomates, laissant les régions espagnoles spécialisées dans la production de tomates dans une situation de plus en plus précaire. De plus, l'Union européenne envisage de réduire davantage l'utilisation de produits phytosanitaires, ce qui suscite des inquiétudes supplémentaires en Espagne.

Pendant ce temps, le Maroc continue de prendre des mesures pour renforcer son secteur agricole en fournissant des aides directes allant de 3 000 à 6 000 euros par hectare, et en mobilisant des engrais à base de phosphore et d'azote pour soutenir ses agriculteurs.

Jihen MKEHLI

Publié le 09/11/23 08:13

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

E-qTTuefgNd1zj0Oi_67WoM7oUngBj-WQdcgyvH5RR0 False