ilboursa arabic version ilboursa

Le géant chinois de l’armement NORINCO s'implante au Maroc

ISIN : MA0000000050 - Ticker : MASI.ma
La bourse de Casablanca Ouvre dans 3h2min

Le géant chinois de l'armement, China North Industries Corporation (NORINCO) prend pied au Maroc. Le groupe public multimétiers, connu pour être l'un des principaux acteurs mondiaux de l'industrie de l'armement, vient de créer une filiale basée à Rabat.

Norinco s'implante au royaume pour poursuivre le projet de solution de mobilité durable lancé par EMOB, partenaire de la marque Allianz dédiée au secteur automobile et qui opère principalement au Maroc à travers la vente des Motos électriques de marque Yadea. Annoncé en 2019, le projet devait être lancé à partir de cette année, néanmoins, la pandémie l'a fortement retardé.

En outre, Norinco entend étendre immédiatement sa présence au Maroc, notamment dans la ville de Marrakech. A cet effet, un programme est financé à travers une augmentation de capital entièrement réservée au troisième partenaire du projet EMOB, à savoir l'assureur Allianz Maroc, qui détient désormais un tiers du capital, ce qui explique l'implantation effective de Norinco au Maroc récemment.

L'intérêt de Norinco pour l'Afrique n'est pas nouveau. En 2018, le groupe a mis en service une usine de production d'explosifs et de détonateurs d'une capacité de 6.000 tonnes en Guinée. Norinco compte une vingtaine de filiales dans le monde.

La société chinoise Norinco, qui existe depuis 1980, est le symbole de l'influence qui entoure le complexe militaro-industriel chinois. La société est cotée en bourse et emploie officiellement près d'un million de personnes et 263.000 selon des sources diplomatiques occidentales. Le chiffre d'affaires est passé de 26 milliards d'euros en 2010 à plus de 40 milliards d'euros en 2020. Le groupe multi-entreprises est connu comme l'un des principaux acteurs de l'industrie de l'armement dans le monde.

Il est à souligner que les États-Unis sont un autre pays avec lequel le royaume chérifien entretient de bonnes relations et avec lequel il a signé plusieurs contrats de natures diverses. Le Maroc et les États-Unis ont coopéré sur le plan militaire et ont mené des exercices militaires dits du " Lion d'Afrique " pour lutter contre les menaces terroristes et prévenir les catastrophes naturelles. Le pays de l'Oncle Sam a livré 24 hélicoptères de combat au Maroc il y a quelques mois. 

Mariem Ben Yahia

Publié le 11/11/21 13:33

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

9HUOQ5i-Ru73Z1Mz2wyU1intjR0QRlJHxNInMDLVriM False