ilboursa arabic version ilboursa

Indépendance alimentaire : Le Maroc diversifie ses sources d’approvisionnement en céréales

ISIN : MA0000000050 - Ticker : MASI.ma
La bourse de Casablanca Ouvre dans 42h14min

Dans un contexte de crise alimentaire mondiale provoquée par la guerre menée par la Russie en Ukraine, deux pays considérés comme étant les greniers du monde, le Maroc choisit de diversifier ses sources d'approvisionnement en céréales.

Le royaume chérifien a décidé de se tourner vers l'Amérique du Sud pour compenser les livraisons européennes. A fin février, le pays d'Afrique du Nord a importé 41% de ses besoins en céréales du Brésil et de l'Argentine en raison de la flambée des cours.

L'indépendance alimentaire devient une ambition urgente à concrétiser pour le Maroc dans un contexte de crise alimentaire. Le ministre marocain de l'Agriculture, Mohamed Seddiki, a confirmé que le Maroc a initié sa stratégie de diversification des sources d'approvisionnement afin de ne pas être confronté à des chocs affectant le marché national. Ainsi, le Maroc se tourne vers le huitième producteur de blé au monde, l'Argentine, qui fournit 87% des importations brésiliennes de blé.

En outre, le ministre a rappelé les efforts engagés par le royaume chérifien pour protéger le marché national et résorber les pressions inflationnistes. En effet, le gouvernement marocain avait déjà décidé d'annuler les droits d'importation sur les livraisons de blé à partir du 1er août 2021. A cela s'ajoute la mise en place d'une subvention sur les importations de blé tendre.

Nonobstant les épisodes de sécheresse auxquels sont confrontés les pays d'Amérique Latine, le Maroc a réussi à s'approvisionner auprès de 15 pays cette année, contre 25 lors de la campagne antécédente.

Mariem Ben Yahia

Publié le 16/06/22 08:31

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

j1XjhfskbwMKvLWqS-NmrFQeeulHI4cnSPtvTQLeYCY False