ilboursa arabic version ilboursa

Cannabis : Une dizaine d’entreprises étrangères attendent le feu vert pour investir au Maroc

ISIN : MA0000000050 - Ticker : MASI.ma
La bourse de Casablanca Ouvre dans 17h27min

Une dizaine d'entreprises étrangères sont dans l'attente de la délivrance d'autorisations pour investir dans le domaine de l'usage légal du cannabis au Maroc, selon le député marocain de droite, Noureddine Mediane, lors de la discussion du budget sectoriel du ministère de l'Intérieur.

Le royaume est le premier producteur mondial de résine de cannabis et produit près de 3 mille tonnes chaque année sur une surface de près de 50 mille hectares. Avec la légalisation de l'usage légal du cannabis, le Maroc escompte drainer les entreprises étrangères œuvrant dans l'industrie pharmaceutique ou encore dans les cosmétiques.

La promulgation du texte réglementant le secteur ainsi que la création de l'Agence Nationale de Réglementation des Activités Relatives au Cannabis (ANRAC) ont permis la délivrance de dix autorisations liées à la transformation, la fabrication, la commercialisation et l'exportation de cannabis à des fins médicales, pharmaceutiques et industrielles.

Au niveau du royaume, la nouvelle législation permet à près de 40 mille producteurs marocains d'intégrer l'économie formelle et de mettre fin à leur clandestinité.

Néanmoins, il sied de préciser que l'Office Français Anti-Stupéfiants (OFAST) a indiqué dans une note publiée en décembre 2021 qu'en dépit de la volonté marocaine de devenir une actrice centrale du cannabis légal en Europe, le royaume " pourrait ne pas être assez concurrentiel " au vu des concurrences américaine, canadienne, hollandaise, danoise, portugaise et grecque.

Mariem Ben Yahia

Publié le 10/11/22 14:38

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

DytrRyy3aTrHDWp_vjO5FvIzfDE5AtYgzidlLJywRCM False