arabic version ilboursa
bourse tunis

Bientôt une nouvelle ligne maritime reliera l'Arabie saoudite, Israël et le Maroc

ISIN : MA0000000050 - Ticker : MASI.ma
La bourse de Casablanca ouvre dans 6h37min

Une liaison maritime devrait relier dans les prochaines semaines un port d'Arabie saoudite aux ports d'Agadir et de Dakhla via Israël, rapporte le mensuel Casablanca Economy & Business. Le mensuel mentionne que le point de départ de cette ligne devrait être le port de Djeddah en mer rouge avant de passer par le port Haïfa en Méditerranée avant d'arriver à Agadir et Dakhla.

L'opérateur maritime Zim Integrated Shipping Services (ZIM) devrait prendre en charge la nouvelle liaison desservant les trois pays. L'entreprise de transport maritime est basée à Haïfa et cotée à la Bourse de New York. La compagnie maritime vient de prolonger jusqu'en 2023 un accord de coopération avec le géant du commerce électronique Alibaba, au mois de juin.

Il s'agit de répondre à la forte demande engendrée par la croissance significative du commerce électronique. La multinationale est le onzième opérateur mondial dans le transport maritime de conteneurs, représente 1,2% de la capacité mondiale, en plus de détenir une flotte de 92 navires.

Néanmoins, la multinationale fait face à plusieurs appels au boycott, notamment aux États-Unis. Au mois de juin, des activistes anti-Israël du Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) ont bloqué le déchargement d'un navire de la ZIM à Oakland. D'autres protestations ont eu lieu quelques jours après contre le déchargement d'un porte-conteneur appartenant à l'armateur dans le port de New York.

Le Maroc est devenu le quatrième pays à se rapprocher d'Israël après les Émirats Arabes Unis (EAU), le Bahreïn et le Soudan en 2020. Les accords d'Abraham, signés le 15 septembre 2020, représentent le socle des rapprochements politiques, économiques, scientifiques et militaires entre Israël et les EAU, qui reste le principal et fidèle allié de l'Arabie saoudite au Moyen-Orient.

Il est à souligner que l'ancien premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, aurait effectué une visite secrète les 21 et 22 novembre 2020 en Arabie saoudite pour s'entretenir avec le prince héritier, Mohammed Ben Salman. Les médias israéliens ont révélé cette rencontre, néanmoins Riyad a démenti les faits.

Mariem Ben Yahia

Publié le 06/07/2021 09:04:50

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.