ilboursa arabic version ilboursa

Bank Al-Maghrib relève son taux directeur de 50 points de base à 2,5%

ISIN : MA0000000050 - Ticker : MASI.ma
La bourse de Casablanca Ouvre dans 53h15min

Le Conseil d'administration de la Banque centrale marocaine, Bank Al-Maghrib, a tenu aujourd'hui mardi 20 décembre sa dernière réunion trimestrielle au titre de l'année 2022.

Au terme de la réunion, le Conseil a décidé de relever le taux directeur de 50 points de base à 2,50% et ce, pour prévenir tout désancrage des anticipations d'inflation et favoriser le retour de l'inflation à des taux en ligne avec l'objectif de stabilité des prix.

En effet, l'inflation au Maroc devrait ressortir à 6,6% en 2022, après 1,4% en 2021, tirée essentiellement par l'accélération de la hausse des prix des produits alimentaires et des carburants et lubrifiants. Elle se situerait par la suite à 3,9% en moyenne en 2023 avant d'enregistrer un nouveau rebond en 2024 à 4,2%, en lien avec la décompensation programmée des prix des produits subventionnés.

Par ailleurs, après le rebond de 7,9% enregistré en 2021, la croissance économique au Maroc marquerait, selon les projections actualisées de Bank Al-Maghrib, un net ralentissement cette année à 1,1%, résultat d'un recul de 15% de la valeur ajoutée agricole et d'une décélération à 3,4% du rythme des activités non agricoles.

En 2023, la banque centrale marocaine prévoit que la croissance s'accélérerait à 3%, portée par la hausse de 7% de la valeur ajoutée agricole, sous l'hypothèse d'un retour à une production céréalière moyenne, alors que la croissance des activités non agricoles décélèrerait à 2,4%, pâtissant en particulier de la détérioration de l'environnement externe.

Enfin, le Conseil a validé le budget de la Banque pour l'exercice 2023, a approuvé la stratégie de gestion des réserves de change et le programme d'audit interne et a arrêté les dates de ses réunions ordinaires au titre de la même année au 21 mars, 20 juin, 26 septembre et 19 décembre.

Omar El Oudi

Publié le 20/12/22 14:02

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
DKEC


20/12/22 22:39
En tunisie, on asphyxie l economie et les investissement.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

NVAPcJ-nfyiDwQGCV03q85NV5kNKrAqNg1EBKBAQOtE False