bourse tunis

Avenir sombre pour la compagnie Royal Air Maroc

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) est sujette à des pertes quotidiennes en termes de chiffre d'affaires de l'ordre de 50 millions de dirhams, soit la contre-valeur de 4,6 millions d'euros. Cet état des lieux a été explicité dans une lettre du président de la RAM, Abdelhamid Addou, au personnel de la compagnie.

La RAM a observé un fléchissement du trafic en enregistrant une décote de 60% au mois de mars par rapport à la même période l'année dernière. Au mois d'avril, la compagnie a vu son trafic baisser de 100%, par rapport à la même période l'année dernière. 

Le président de la RAM considère qu'il faudrait une période de 36 mois, soit trois ans, pour que l'activité revienne au niveau de 2019. De surcroît, la compagnie est dans l'attente d'un soutien matériel pour assurer la reprise de son activité. A cet effet, des discussions avec le gouvernement sont en cours. Le plan de sauvetage s'annonce austère étant donné qu'Abdelhamid Addou précise à travers la lettre publiée qu'il est nécessaire de changer la manière de travailler et de revoir les coûts et les charges fixes de manière " forte et pérenne ". La stratégie devra être validée par les actionnaires et partagée avec les partenaires sociaux.

Rappelons que la RAM détient une flotte de 57 avions, assure la desserte de 99 destinations et a comptabilisé un total de 7,3 millions de passagers en 2019. Ces performances se retrouvent ébranler par la crise sanitaire en cours puisque l'Association Internationale du Transport Aérien (IATA) a indiqué que le trafic aérien mondial a chuté de 52,9% en mars 2020, par rapport à la même période en 2019.

Myriam Ben Yahia

Publié le 14/05/2020 13:03:51

1 COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE
jeff bezon


14/05/20 17:18
que dire pour tunisair, une compagnie qui crashe
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.