bourse tunis

Carthage Cement : Six investisseurs étrangers ont retiré le dossier de


Voir tous les sujets

Posté le 27/03/2018 19:10:51
Pouvez vous être plus clair
Répondre
Posté le 27/03/2018 18:40:18
Bps de manipulation sur ce forum!!!
Répondre
Posté le 27/03/2018 15:18:56
Merci beaucoup si Ahmed, déjà de saisir que mon post ne vous visait pas en personne !

Il serait fou de permette au repreneur de renégocier la dette dans son capital, il s’agit de l’epargne Nationale et s’il faut abandonner une partie que cela soit avant cession et donc au profit des actionnaires tunisiens.

Par contre, et comme je l’ai déjà dit par le passe, le seul montage qui tienne c’est la capitalisation d’une partie de la dette avec une décote. Ce n’est pas acceptable qu’avec les difficultés actuelles de la société, les seuls y’a soient rémunérés, et très largement, soient les banques!

Pour moi, la dette doit être reconvertie en capital, avec une décote à 20%. Une augmentation de capital par reconversion et abandon partiel. Les 500MD de dettes deviennent 400MD de capital et les 100MD sont abandonnés les banques ont déjà assez pompé!

Avec un tel montage, la société prend une meilleure allure et serait mieux vendable puisque son résultat devrait s’ameliorer (Supression des frais financiers et donc économie de 50MD par an).

Les banques financent, normalement, parcequ’elles Croient dans le projet. Alors si elles y croient vraiment, elles devraient pouvoir réaliser une plus value sur le capital et compenser largement l’abandon partiel de dettes.

Après cette capitalisation on aurait pu mette le tout sur le marché, pour vendre une société saine et fortement capitalisée, pas une société accablée par ses dettes.

Sinon, navré, mais pour moi, et avec la situation actuelle, la société ne vaut pas grand chose.
Répondre
Posté le 27/03/2018 15:08:28
Faut-il peut être sortir la même remarque à ceux qui disent du n’importe quoi un peu partout sur ce forum non ?

Je fais de mon mieux pour éclaircir les non avertis, je n’ai aucune Recommandation à faire à quiconque par contre j’apporte des precisions là où je pense qu’il y a du flou et je cherche à stimuler et instruire un débat rationnel et scientifique au-delà des susceptibilités que pourraient avoir certaines personnes au vu de leurs expositions sur des titres en particulier.

Je serai ouvert à un contre argumentaire rationnel, et comme on dit, de la discussion jaillit la lumière, mais pas n’importe quelle discussion cela va de soi !


Répondre
Posté le 27/03/2018 15:08:23
Faut-il peut être sortir la même remarque à ceux qui disent du n’importe quoi un peu partout sur ce forum non ?

Je fais de mon mieux pour éclaircir les non avertis, je n’ai aucune Recommandation à faire à quiconque par contre j’apporte des precisions là où je pense qu’il y a du flou et je cherche à stimuler et instruire un débat rationnel et scientifique au-delà des susceptibilités que pourraient avoir certaines personnes au vu de leurs expositions sur des titres en particulier.

Je serai ouvert à un contre argumentaire rationnel, et comme on dit, de la discussion jaillit la lumière, mais pas n’importe quelle discussion cela va de soi !


Répondre
Posté le 27/03/2018 15:07:41
Bonjour, Sly Lee :)
Merci de votre analyse pertinente et complète. Je m'excuse de me mêlé d'un domaine que je maîtrisé pas beaucoup qui est l'analyse fondamentale. Je vais me contenter par mon 1er atout et compétence "l'analyse technique".
Je me permets de poser une réflexion : Logiquement CC est en cours de renégocier sa dettes avec ses emprunteurs?
L'acheteur de CC ne va certainement pas payer toute la dette en une seule tranche! à mon humble avis je dirais qu'il va s'engager à rembourser une bonne part suite à l'achat et puis le reste sera étalé sur au moins 5 ans...
Bref c'est un casse tète.
Répondre
Posté le 27/03/2018 14:58:58
Vous consacrez beaucoup de temps pour écrire tout ça gratuitement !!!
Répondre
Posté le 27/03/2018 14:52:28
Bonjour,


A l’attention de Mr Bouaziz en réponse à votre précision.

Pour les emprunts à taux fixes, il N’y a pas trente six milles formules, c’est ou bien du leasing ou des financements islamiques. Les exceptions sont les financements adossés aux lignes extérieures, et ce n’est pas le cas de CC, ou bien des montages hybrides, avec des taux fixes mais toutefois prenant en considération les prévisions de l’évolution du TMM, et généralement c’est des emprunts très onéreux.

Le poids du leasing n’est pas significatif dans la dette de CC, et la dette court ou moyen terme est conventionnelle, pas de banques islamiques ou très peu, et le coût fluctue en conséquence des taux.

Par contre je préfère discuter avec vous sur un plan plus fondamental.

Quel est le sort de la dette en général ? Est-elle remboursée définitivement ? Cela suppose que CC a les moyens de mettre 500MD sur la table pour virer ses banquiers.

Non, la dette est reconduite, renégociée, sous forme de crédits de gestion pour la partie relevant de l’activite Courante, sinon en dette financière pour le financement du déficit du FR, ou bien des CMT classiques pour le renouvellement du matériel, etc etc

Ceci pour dire que CC gardera vraisemblablement dans son passif le même stock de dettes. Et même si elle dégage des CF positifs permettant d’amortir la dette, celle ci continuera à augmenter vu la croissance du CA et l’inflation des prix. C’est un cercle vicieux, mais pas forcément diabolique la dette permet un effet de levier pour les actionnaires, si elle est saine.

J’en viens à ma conclusion, qu’artivera T-il quand la dette vient à maturité (a l’occasion des renouvelles des financements CT ou des échéances mensuelles MT) et que CC doit la remplacer dans ses bilans par une nouvelle levée de fonds.

Le mot est  «  Renégociation »

Donc même si je vous suis dans l’hypothese Très invraisemblable que la dette est à taux fixe, l’inflation des taux finira par rattraper CC, nul n’est à l’abri, et surtout pas CC avec son volume de dettes et la situation de sa trésorerie, les banques seront intransigeantes.


Pour le taux de 0,5% que vous évoquez, il s’agit vraisemblablement d’un engagement par signature, une caution ou une lettre de crédits éventuellement, mais aucune avance en fonds ne peut être rémunérée à 0,5% ( et pour vous le confirmer CC a subit 23MD de frais financiers pour 6mois en 2017, donc 46MD pour une année pleine, pour un stock moyen de dettes de 500MD, c’est du 9,2%)

PS : CC n’impute pas là totalité des frais financiers sur l’exercice fiscal, mais a opté comptablement à capitaliser une partie de ces frais, dans le coût d’en revient de sens investissements). Réellement l’actif immobilisé de l’an societe englobe aussi des frais financiers comme frais d’approche en quelque sorte ! Une toute petite bulle mais bon on n’est plus à une bulle prêt dans ce montage !








Répondre

ami
Posté le 27/03/2018 13:54:26
a comptable.....tu parle au nom des 49% ou du flottant....mais qui t as dit qu ils sont tous vendeurs de leurs actions apres la privatisation ? et en plus l acheteur aura besoin de 1500 milliards pour developper et assainir ??? il a juste besoin d exporter 5 millions de tonnes de clinker pour effacer l ardoise avec les banques et par la suite faire des benefices annuels qui depasseront ton imagination
Répondre
Posté le 27/03/2018 13:49:15
Avalement haussier.. techniquement parlons.. l'action devra atteindre ses plus hauts , Bonne chance

2.7 puis 3.31 a suivre
Répondre
Posté le 27/03/2018 13:32:32
si CC a fais du volume rahouu femma des requns kbar kaadine yokhrjou wallat lahkaya maarouffa a chauque fois un gros veux sortir ihayjouha une deux journée puis tarjaa kima kennit
Répondre
Posté le 27/03/2018 13:32:10
Avalement haussier sur le biseau d’élargissement après avoir touché 2.13 ! lébrima yéfhém 7aja :D !
Attention je ne donne aucun avis graphique. Juste une observation et je passe.
Répondre
Posté le 27/03/2018 13:10:07
famma chkoun ykharjou fih

Répondre
Posté le 27/03/2018 13:03:07
Avalement haussier: C'est un fort signal de retournement
Répondre
Posté le 27/03/2018 11:40:20
SI ahmed bouaziz

vous ete un des experts svp donnez nous un seule argument une seule garantie que si il y aura un acheteur du bloc de 50.5% donc du controle y a t il un seul argument ou garantie ou obligation que cette acheteur achete les 49% ou mm 10% du flottant des PP

autrement dis supposant un acheteur offre un prix de 1d ou 3d ou mm de + y a til une seule garantie que l ETAT va obliger cette acheteur a rachetter les flottant des PP.

parlons chiffres globale le nv acheteur on suppose a mis un enveloppe de 300 milliards ou 500 milliards pour l'acquisition du bloc et il aura besoin un minmum d'un envoloppe de 1500 milliards pour developper et assainir CC; est ce que ce nv acheteur aura t il encore l'obligation d acheter les action des PP.
Répondre
Posté le 27/03/2018 10:57:01
Juste à titre d’information car certains ont parlé de la dette de CC suite à la monté du TMM :

c'est vrai que CC a une lourde dette, mais Belhsan a bien négocié les taux dont un emprunt avec un taux d’intérêt à 0,5 %
en plus une bonne partie de ces crédits sont à "taux fixe" donc la hausse du TMM ne devrait pas peser sur la valeur totale des dettes.

Juste un avis par rapport à la dette. Bonne chance à tous, tous le monde espère que l'état vende à un bon prix; car c'est fonds libérés des PP et des IB vont être réinjectés dans le marché et c'est tous bénéfs.

Répondre
Posté le 26/03/2018 20:16:25
que de intox du blabla rahou gréve ou pas gréve tatatata les offres seront rédigé et présenté selon les chiffres de CC, selon le patrimoine de CC,

les Étrangers ne plaisante pas et aussi ne jette pas leur fonds n importe ou, ils font en premier lieu leur diagnostic général de CC, suivis d un diagnostic comptable et financier qui est nul valeur comptable net nul de CC vue que les pertes absorbent son capital social, puis un diagnostic sur les bénéfices et dividendes qui est aussi nul vu sur 8 ans CC n a fait ni bénéfice ni distribue des dividendes suivis d un diagnostic social .... pour présenter leur offres financiers globale 100 milliards ou 200 milliards ou mille milliards ou ...., les offres aussi peuvent être présenté sous certains conditions.

inchallah les offres seront suivis par une obligation d OPA et de maintiens des cours, ça le plus re assurant pour les PP,
mais vente de ce contrôle sans obligation d OPA ça sera une suicide pour CC, le flottant sur CC est presque le même que le bloc 49.

CC actuellement ses chiffres et ses résultats 2017 et ses résultats T1 et mm T2 Qui vont déterminé l offre financière, et pour les PP soyez conscient ni nos forums ni les bla bla de nos médias qui vont influence les offres et tous on suit les étrangers depuis longtont sont les plus grand vendeurs sur CC.

QUI A DES INFOS SUR LES RESULTATS DEFINITIFS DE CC AU 31/12/2017 SI ILS SONT NEGATIFS AUSSI ....
Répondre

ami
Posté le 26/03/2018 19:13:34
intox ...aucune greve au sein des travailleurs c c mais il y a une semaine il y a eu une greve de une journee au sein d une societé installée au port de la goulette et qui devait charger les bateaux
Répondre
Posté le 26/03/2018 18:22:39
Ce qui n est pas dit : que depuis la semaine derniere et exactement le jour de l annonce des six investisseurs etrangers une greve a debute' de la part de quelque employe' peur d etre liciencie' suite a la vente de la societe ... a suivre
Répondre
Posté le 26/03/2018 18:04:26
haw bdina fittaflim tawwa
Répondre

Retour au forum CARTHAGE CEMENT