se connecter recherche

Taboubi prône un plan de départs volontaires à la STAM, Tunisair, RNTA, Elfouladh et Transtu

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 15h26min

Le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Noureddine Taboubi s’est montré prêt de négocier avec le gouvernement un plan de restructuration de cinq entreprises publiques. Un plan qui pourrait comprendre le recours à des partenaires stratégiques.

Intervenant ce samedi 8 décembre 2018 à Sousse lors d’un panel organisé en marge des « Journées de l’Entreprise », M. Taboubi a déclaré que la Centrale syndicale a proposé au gouvernement de négocier un plan de restructuration pour la STAM, Tunisair, la RNTA, Elfouladh et la Transtu. « Nous sommes convaincus de la nécessité de restructurer ces entreprises et de mettre en place un plan de départ des employés et aussi de rechercher un partenaire stratégique étranger ou national mais à condition de procéder réellement à l'assainissement de la situation financière et sociale de ces sociétés », souligne le SG de l’UGTT.

Néanmoins, M. Taboubi a affirmé que le partenaire stratégique doit afficher une réelle volonté d’investir dans la société. « Nous ne voulons pas de partenaires notamment étrangers qui veulent obtenir des crédits auprès des banques tunisiennes pour les injecter dans ces sociétés », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, M. Taboubi a évoqué l’exemple de la STAM accusée d’être à l’origine de tous les maux du principal port du pays. « Ce n’est pas l’UGTT qui a recruté plus de 600 personnes au sein de la STAM après la révolution dans le cadre de l’amnistie générale. De plus, l’UGTT n’est pas responsable de la gestion de la STAM pour qu’elle arrive à cette situation », a-t-il déclaré.

O.E.O

Publié le 08/12/18 10:53

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.