ilboursa arabic version ilboursa

Signature d'un accord de don de 67 millions de dinars entre la Tunisie et le Japon

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ouvre dans 16h37min

Le lundi 26 février, une cérémonie dédiée à la signature de l'Echange de Notes concernant le Projet de construction d'une station de traitement avancé des eaux usées à Gabès, s'est tenue au Ministère des Affaires Etrangères.

Les Notes diplomatiques ont été signées par M. Nabil Ammar, Ministre des Affaires Etrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'étranger et M. OSUGA Takeshi, Ambassadeur du Japon en Tunisie, suivie de la signature de l'Accord de don pour le financement de ce projet entre Mme Leila Chikhaoui Mahdaoui, Ministre de l'Environnement et Mme. MIYATA Mayumi, Représentante Résidente de l'Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) en Tunisie.

Il s'agit d'un don de 3,2 milliards de yens, équivalent à environ 67 millions de dinars tunisiens qui est fourni à la Tunisie pour la construction d'une station de traitement des eaux usées d'une capacité de 6000 m3/jour, permettant de produire des eaux réutilisables à des fins industrielles, grâce à des technologies avancées comme le traitement complémentaire par osmose inverse. Il est prévu que les eaux traitées par l'Office National d'Assainissement (ONAS) seront approvisionnées aux usines du Groupe Chimique Tunisien (GCT) situées dans la proximité.

Lors de cette cérémonie, l'Ambassadeur OSUGA a déclaré que " ce projet constitue un appui important à la stratégie nationale tunisienne pour atténuer le stress hydrique et de s'adapter à la rareté des eaux " et souligné qu'" en tant que pays ami de longue date, lié par une confiance mutuelle solide, la priorité de la Tunisie constitue la priorité absolue dans les choix japonais en matière de coopération. "

En expliquant l'engagement du GCT et les sociétés japonaises expérimentés dans ce domaine, l`Ambassadeur a exprimé son souhait que " le projet sera considéré comme un modèle de partenariat public-privé pour lutter contre le changement climatique. "

De sa part, Mme MIYATA, Représentante Résidente de la JICA a déclaré que " ce projet permettra de valoriser des ressources en eau non-conventionnelles produites par l'Office National d'Assainissement (ONAS). Ceci contribuera à la rationalisation de la consommation des ressources hydriques souterraines de la région à des fins industrielles, réservant ainsi une quantité d'eau potable plus importante pour la population de cette région. "

A travers ce don, le Japon réaffirme son soutien, à travers le transfert du savoir japonais et la coopération en matière d'infrastructure de qualité, aux efforts de la Tunisie et des Tunisiens pour réaliser le développement durable, surtout dans un contexte de sécheresse et de manque des ressources hydrauliques auxquelles le pays est actuellement confronté.

Communiqué

Publié le 26/02/24 14:53

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

csh4EdRyqVB6drsWjGUyTMKBuusMi7P3UKrUol3XRg0 False