bourse tunis

Sheyma Haddada, la DG d'Intertechnique qui a traduit au féminin la passion de construire

Qu'elle soit sur les chantiers ou aux commandes de son entreprise, Sheyma Haddada, DG du Groupe Intertechnique, est celle qui a réussi à traduire au féminin la passion de construire. Leader national de la construction sportive en Tunisie, elle a mis en place des procédés exclusifs et innovants au service de l'Etat, des entreprises et des particuliers depuis qu'elle a repris les rênes de l'entreprise familiale dans les années 2000.

Bosseuse, humble et tenace, Sheyma Haddada bouscule les mentalités en exerçant un métier habituellement réservé au bastion masculin. Pour avoir valorisé les bonnes pratiques du métier et développé un savoir-faire international dans la construction d'infrastructures sportives de haut niveau, elle a été consacrée "Femme chef d'entreprise de l'année 2016" par la Chambre Nationale des Femmes Chefs d'Entreprise relevant de l'UTICA. En 2018, son engagement professionnel est à nouveau récompensé par le prestigieux Institut Choiseul qui l'a classée parmi les 100 Leaders économiques africains de demain.

Le Groupe Intertechnique, bâtisseur d'envies sportives

C'est en 1978 que le père de Sheyma Haddada fondait le Groupe Intertechnique. Bâtisseur de projets sportifs, feu Mustapha Haddada, centralien de Paris et ingénieur en génie civil, était considéré comme un pionnier dans le domaine de la construction sportive de haute technicité.

"Mon père avait créé son entreprise de bâtiment en 1977. Avec son ami, Mr. Ahmed Abdelkefi, alors PDG de la société d'études et de développement de Sousse Nord, chargé du développement touristique du Port El-Kantaoui, mon père était le maître d'œuvre de ce projet. Par la suite, il a bâti le plus grand centre de tennis en Afrique du nord (40 courts de tennis). Jean Becker, un ami de mon père et une référence mondiale de la construction de courts de tennis en béton poreux antidérapant (Tennis Quick), l'a beaucoup inspiré dans la réalisation de ce projet sportif », a déclaré Sheyma Haddada à propos des débuts d'Intertechnique.

L'entreprise atteint son apogée en 1980 en bâtissant des terrains de tennis dans la quasi-totalité des hôtels tunisiens. Depuis, c'est plus de 4.700 terrains de tennis d'une superficie égale ou supérieure à 650m² qui ont été construits. En 1999, Mustapha Haddada décède à l'âge de 54 ans et sa fille, alors titulaire d'une Maîtrise obtenue à l'ISG de Tunis et d'un Doctorat de troisième cycle en Gestion, décide de reprendre le flambeau. En 2000, elle prend les commandes du Groupe avec à sa charge près de 180 ouvriers et chefs chantiers plutôt habitués à traiter avec des hommes.

Sheyma Haddada, DG d'Intertechnique à 24 ans

A la tête d'Intertechnique à l'âge de 24 ans, Sheyma Haddada décide de moderniser l'organisation de la société en privilégiant les partenariats publics/privés pour construire le maximum de terrains de sport dans les lycées, les écoles, les villes, les facultés… Une restructuration de l'entreprise est alors initiée. "Quand j'ai pris les rênes de l'entreprise, personne ne m'a assisté et le staff de mon père voyait d'un mauvais œil ma nouvelle façon de faire. J'ai alors décidé de me faire toute petite pendant un temps".

Sur les chantiers, elle bénéficie de la confiance du staff technique, ce qui favorise l'avancement des travaux. Elle décide alors de se concentrer sur le volet administratif en mettant en place un plan de départ volontaire avec, en tête, de constituer une nouvelle équipe. Aujourd'hui, Intertechnique emploie 121 employés avec un service administratif à quasi féminin.

En 2017, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 5 millions de dinars et un bénéfice net de près de 1,5 million de dinars. 2018 a été une très bonne année puisque l'entreprise a enregistré une croissance de plus de 15% de son chiffre d'affaires.

L'impulsion d'une nouvelle stratégie commerciale

Sheyma Haddada décide de réorienter la stratégie commerciale de l'entreprise en se tournant vers l'Etat et plus seulement les entreprises privées. "En 2005, nous avons prospecté le ministère de l'Education afin de présenter à ses hauts cadres techniques, nos travaux, en leur rapportant que trop d'élèves jouaient sur des terrains vagues et des cours de récréation insalubres… Convaincus de la valeur ajoutée que peut présenter l'aménagement de terrains de sport dans les écoles, collèges et lycées, les départements du ministère se sont battus en allouant les budgets nécessaires pour la réhabilitation des terrains de sport dans les écoles publiques et ce, en lançant des consultations techniques et des appels d'offres, ce qui aussi favorisait une concurrence saine dans le domaine », a-t-elle expliqué.

Altruiste, passionnée et persuasive, Sheyma Haddada décide d'introduire un nouveau brevet international pour le revêtement en résine acrylique pour sols sportifs et aires de jeux pour enfants. Une innovation qu'elle soumettra au profit des clients de l'entreprise qu'ils soient publics ou privés, assure Sheyma Haddada, philanthrope de père en fille.

Cap vers L'Afrique

En 2018, le Groupe a pénétré le marché ivoirien via des acteurs publics et privés. Sheyma Haddada a d'ailleurs été reçue par de hauts responsables ivoiriens afin de rénover les infrastructures sportives locales. Après cette expérience, c'est vers l'Afrique subsaharienne que l'entreprise compte se diriger.

Les clients d'Intertechnique et les projets futurs

Intertechnique a bâti des projets sportifs dans plus de 240 hôtels tunisiens et notamment avec des fleurons de l'industrie hôtelière tels que le Groupe TTS, le Groupe El Mouradi, Mövenpick, le Club Med et le Four Seasons Hotels and Resorts. L'entreprise a également construit plus de 300 infrastructures sportives pour le compte des ministères de l'Education et de l'Enseignement Supérieur. Le ministère de l'Equipement et ses démembrements régionaux ont aussi bénéficié des services d'Intertechnique.

L'Etoile Sportive du Sahel, l'Espérance Sportive de Tunis, le Club Sportif Sfaxien ainsi que tous les clubs de Tennis font partie des clients d'Intertechnique. La STEG, le Groupe Chimique Tunisien (GCT), Tunisair, et plusieurs Ambassades ont déjà eu recours à Intertechnique dont les services sont également offerts à des personnes privées, des associations et des ONG internationales.

Sheyma Haddada a annoncé qu'une future introduction d'Intertechnique sur le Marché Alternatif de la Bourse de Tunis est attendue et ce, afin d'assurer la levée des fonds nécessaires pour financer son expansion sur le marché africain. "Je ne cherche pas à m'étaler dans le domaine du bâtiment ou de la VRD. Bien que ce soit une niche, je préfère conforter ma position de leader dans le bâtiment sportif qui reste la spécialité de la maison depuis plus de 40 ans», conclut Sheyma Haddada.

Propos recueillis par Ismail Ben Sassi et Khawla Hamed

Publié le 10/03/2019 19:34:01

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.