bourse tunis

SAH (Lilas) : Un papier qui vaut plus que l’hygiène

ISIN : TN0007610017 - Ticker : SAH
La bourse de Tunis ouvre dans 60h20min

L'important et l'ambitieux programme d'investissement entrepris, la conquête de l'Afrique et la curieuse maîtrise des charges d'exploitation et de financement ont fait exploser les taux de marge du groupe, lequel évolue sur des produits de grandes consommations.

Réalisations du groupe

Après avoir enregistré une croissance de son chiffre d'affaires 2019 de 27,2%, le groupe SAH accélère le rythme de progression de ses ventes. Au 30 juin 2020, le chiffre d'affaires consolidé remonte de 34,4% par rapport à la première moitié de l'année précédente, pour atteindre 327,9 millions de dinars.

Cette évolution aurait pu être plus importante si ce n'est le ralentissement des ventes à l'export (+6,7% seulement) perturbées par l'introduction de la fermeture stricte des frontières à la fin du mois de Mars et qui s'est poursuivie jusqu'au début du mois de Juin.

Sur le marché local, les ventes ont culminé de 46,6% atteignant 223,3 millions de dinars, soit le tier des revenus du groupe.

Par filiale, le mérite de cette croissance est attribué principalement à l'accroissement des revenus (hors rabais, remises et réductions) d'AZUR détergent (+59,9 millions de dinars), SAH Tunisie (+23 millions de dinars), SAH Libye (+2,9 millions de dinars), Azur Papier (+1,9 millions de dinars). Par ailleurs, le chiffre d'affaires des filiales SAH Algérie, SAH Côte d'Ivoire et SAH Maroc, a augmenté respectivement de 1,6 million de dinars, 0,4 million et 0,3 million.

Par ligne de métier, les principales contributions dans la croissance des revenus du premier semestre 2020, incombent, par ordre, aux détergents (+59,9 millions de dinars), Papiers & Lingettes (+12,3 millions de dinars), Hygiène bébé (+9,2 millions de dinars), Hygiène féminine (+2,7%) et enfin Hygiène adulte (+2 millions de dinars).

Le groupe récolte ainsi les fruits de ses investissements réalisés. Selon l'états des flux de trésorerie, le groupe a investi, depuis 2016, dans l'acquisition d'immobilisations corporelles : 330 millions de dinars dont 48 millions au premier semestre 2020. Ainsi, l'extension du groupe a profité notamment :

  • Au lancement avec succès de l'activité d'Azur Détergent qui a réalisé un chiffre d'affaires au premier semestre 2020 de 63.5 millions de dinars, représentant près de 20% des ventes du groupe ;
  • A la croissance soutenue de SAH Tunisie, qui enregistre une progression de 10%, confirmant ainsi son statut de leader sur le marché de l'hygiène.
  • A la croissance des ventes locales de SAH Libye de 21% grâce notamment à l'augmentation de la demande locale. Avec ses quatre lignes de production, la filiale Libyenne opère en sous capacité, présentant un potentiel de croissance supplémentaire ;
  • A l'augmentation progressive des prix de vente pour absorber l'augmentation des prix des matières premières survenues en 2018 et 2019.

Grâce à la maîtrise de ses dépenses d'approvisionnement (les achats consommés n'ont augmenté que de 18%), le groupe améliore sa marge brute de 61,9% à 140,9 millions de dinars. Le taux de marge brute marque un saut de 750 points de base passant de 35,4% au 30 juin 2019 à 42,9%, un record historique.

L'élargissement de la taille du groupe et de son périmètre d'activité, a nécessité en toute logique des dépenses supplémentaires dans les ressources humaines dont la facture a augmenté de 9,8 millions de dinars (+45,4%) et des autres charges d'exploitation de +12,7 millions de dinars (+40,4%). Mais ceci n'empêche pas le groupe de quasiment doubler son EBITDA semestriel, dont la croissance s'élève à +92,1% au niveau de 65,5 millions de dinars. Le taux de marge sur EBITDA passe, entre le premier semestre 2019 et celui de 2020, de 13,8% à 19,9%. Le niveau de marge d'EBITDA retrouve son niveau historique de 2017.

Les efforts d'investissement entrepris entre 2016 et 2020 ont été de toute évidence gourmands en termes de charges de couverture de dépréciation des éléments de l'actif. Les dotations aux amortissements et aux provisions ont plus que doublé, passant de 10,2 millions de dinars au 30 juin 2019 à 21,4 millions de dinars au 30 juin 2020.

Résultat des courses, le groupe dégage un résultat d'exploitation de 44,1 millions de dinars, en amélioration de 84,3%.

Bien que la dette financière nette ait augmenté, entre le 31/12/2019 et le 30 juin 2020, de 58 millions de dinars (le Gearing passe sur cette même période de 78,1% à 90,2%), le groupe a vu ses charges financières nettes baisser entre le 30 juin 2019 et le 30 juin 2020 de 3,2% totalisant sur les six premiers mois de l'année en cours 19,8 millions de dinars, grâce un effet baisse du coût de la dette.

Au final, le groupe SAH affiche un résultat net de l'ensemble consolidé de 24,6 millions de dinars au 30 juin 2020, soit une croissance de 129,6% par rapport au 30 Juin 2019. La marge nette est de 7,5% comparée à une marge nette de 4,3% au 30 juin 2019. Le résultat net part du groupe (RNPG) ressort à 23,4 millions de dinars contre 12,3 millions de dinars, culminant de 89,4%.

Comptes sociaux

Au niveau des comptes individuels, la société mère, SAH a enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de 10,5% à 209,5 millions de dinars, tirée par une croissance de 12.7% sur le marché local et une croissance de 2.7% sur les ventes à l'export.

En parallèle, la société marque une baisse des achats consommés de 2,9%, ce qui a propulsé la marge brute de 42,9%. Le taux de marge brute passe de 29,1% au 30 juin 2019 à 37,7% au 30 juin 2020, sous le double effet (1) l'augmentation des prix de vente opérée depuis 2019 et (2) la baisse des prix des matières premières.

La société profite ainsi, pour réaliser un saut de son EBITDA de 70,9% à 40,6 millions de dinars. Les dotations aux amortissements et aux provisions ont évolué de 70,1%. D'un autre côté, les charges financières se contractent de 6,7%.

La société dégage finalement un résultat net de 22,6 millions de dinars, en augmentation de 135,4%. Le taux de marge nette passe de 5% à fin juin 2019 à 10,8% à fin juin 2020.

Le résultat net du premier semestre 2020, représente 127% le résultat annuel 2019 (17,8 millions de dinars), année au titre de laquelle la société a distribué des dividendes pour 9,8 millions de dinars (0,150 dinar par action), équivalent à un Pay Out de 55,1%. 

Prévisions 2020 & Perspectives 2021

Selon un communiqué de la société SAH, le principal impact de l'épidémie de la Covid-19 au premier semestre 2020 sur les investissements du groupe a été le ralentissement du déploiement des projets en cours pendant et après la période de confinement en raison des mesures et restrictions imposées par la crise sanitaire :

  • Azur Papier : L'entrée en production de la deuxième ligne est prévue pour la fin du second semestre 2020 et au plus tard durant le premier trimestre 2021 (prévision d'augmentation de la capacité de production de 150%) ;
  • SAH Tunisie : Les deux nouvelles unités de production papier sont entrées en production durant les mois de Juin et Août respectivement. Aussi, l'entrée en production de l'unité couche adulte et de l'unité papier industriel sont attendues pour le dernier trimestre 2020 ;
  • SAH Sénégal : L'unité de production papier entrera en exploitation à la fin du mois de Septembre et l'entrée en production de l'unité des couches bébés est maintenue pour la fin du mois d'Août.
  • Azur Détergent : L'extension des unités de liquide et de poudre ainsi que l'unité de plastique sont en progression. La date de finalisation est estimée pour le second semestre 2021.

En référence au même communiqué, le groupe SAH maintient ses prévisions pour l'année 2020, avec des revenus de 688 millions de dinars et un excédent brut d'exploitation de 118,5 millions de dinars, compte tenu des réalisations du premier semestre, sa situation de trésorerie actuelle et sa capacité à accéder aux financements externes. Aussi, il prévoit de garder le cap sur la croissance pour l'année 2021.

Toujours selon le même communiqué de la société, le groupe

  • Affirme qu'il n'a bénéficié d'aucune mesure de soutien de la part du gouvernement. La société a été en mesure d'honorer ses engagements sans avoir recours au rééchelonnement de la dette bancaire ;
  • Estime que les éléments suivants ont affecté son activité durant le premier semestre 2020, à savoir :
  • L'interruption d'installation de la deuxième ligne de sa filiale Azur Papier ; la fermeture des frontières ayant obligé les ingénieurs Italiens à regagner leurs pays ;
  • Le retard dans les livraisons de commandes locales, suite aux restrictions de circulation, et à l'export, suite à la fermeture des frontières. Ces retards ont été rattrapés durant les mois d'Avril et de Mai grâce à l'obtention des autorisations nécessaires pour le transport national et la sécurisation d'une livraison maritime notamment vers la Libye ;
  • Affirme qu'aucun évènement significatif postérieur à la fin de la période intermédiaire, ayant un impact sur la performance et la situation financière du groupe, n'a été constaté. Aussi, le groupe estime qu'il n'y aucun risque sur la continuité de son exploitation.

En conclusion, les projections avancées par le management du groupe demeurent assez prudentes. A notre avis, le groupe pourrait franchir la barre des 700 millions de chiffre d'affaire. Toutefois, avec les 688 millions de dinars prévus par le management et sous l'hypothèse d'un taux de marge net de 7,5%, le résultat net part du groupe est attendu autour de 50 millions de dinars au terme de l'année actuelle, soit un multiple de ses bénéfices 2020 de 16,8 fois, compte tenue du cours actuel de 12,84 dinars par action.

L'entrée en production de la deuxième ligne d'Azur Papier, de l'unité de papier industriel de SAH Tunisie et des lignes de productions de SAH Sénégal entre fin 2020 et début 2021, donneront un second élan pour le groupe en 2021.

Télécharger la présentation des résultats

Moez Hadidane

TERA FINANCES

Publié le 01/09/2020 20:39:37

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.