arabic version ilboursa
bourse tunis

Le géant pétrolier Saudi Aramco annonce des bénéfices trimestriels de 22 milliards de dollars

Le premier producteur mondial de pétrole, le géant Saudi Aramco, a annoncé une amélioration de 30% de son bénéfice net au premier trimestre 2021, par rapport au même trimestre 2020 qui a été marqué par l'effondrement de la demande pétrolifère des suites des restrictions liées à la crise sanitaire en cours. En valeur, le bénéfice net du mastodonte de l'énergie est passé à 21,7 milliards de dollars entre janvier et mars 2021, contre 16,6 milliards de dollars à la même période un an plus tôt.

Saudi Aramco a déclaré que le rebond enregistré reflète l'impact de la hausse des prix du pétrole brut, en constante augmentation en raison d'une demande mondiale accrue de brut. En 2020, la compagnie pétrolière d'État a produit 9,2 millions de barils par jour (b/j), contre une moyenne de 8,6 millions de b/j au cours du premier trimestre 2021.

La performance réalisée cette année montre une amélioration du climat des marchés pétroliers. En effet, Saudi Aramco avait annoncé une chute de 25% de son bénéfice net au cours du premier trimestre 2020. Aujourd'hui, le montant annoncé se rapproche des niveaux d'avant-crise, qui se situaient à 22,2 milliards de dollars en 2019.

La société a également confirmé, à travers un communiqué, qu'elle distribuera ce trimestre un dividende de 18,75 milliards de dollars pour ses actionnaires. Il sied de noter que ce paiement sera majoritairement alloué au gouvernement saoudien, détenteur de 98% de Saudi Aramco.

En dégageant ce bénéfice net, le producteur national saoudien de pétrole pourrait séduire plus d'investisseurs. Rappelons que la semaine dernière, le prince héritier d'Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salman, a déclaré que la société d'État avait entamé des discussions avec un groupe énergétique mondial pour la prise d'une participation de 1% du capital de la compagnie.

L'agence de presse britannique avait alors déclaré que le fonds souverain China Investment Corporation (CIC) faisait partie des prétendants pour l'acquisition de cette part, évaluée à 19 milliards de dollars.

Mariem Ben Yahia

Publié le 04/05/2021 12:29:49

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.