ilboursa arabic version ilboursa

Le géant chinois Xinxing investira 2 milliards de dollars dans des aciéries en Égypte

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ouvre dans 56h39min

La société chinoise de canalisations en fonte ductile, Xinxing, s'apprête à investir 2 milliards de dollars dans les aciéries situées dans la zone économique du canal de Suez, selon une annonce faite jeudi par les autorités égyptiennes.

Les usines seront situées dans une zone industrielle du port d'Ain Sokhna sur la mer Rouge, développée par la société chinoise Tianjin TEDA, et fabriqueront des tuyaux en fer et des produits en acier, y compris ceux destinés à l'exportation.

L'annonce de l'investissement survient alors que l'Égypte tente de stimuler les financements étrangers à la lumière d'une pénurie de devises étrangères et d'une pression économique aiguë. Plus tôt ce mois-ci, CK Hutchison Holding de Hong Kong et Cosco Shipping Ports de Chine ont déclaré leurs investissements dans les terminaux des ports d'Ain Sokhna et d'Alexandrie.

L'exécutif égyptien a, par ailleurs, révélé que China Energy cherchait à investir dans un grand projet d'hydrogène vert en Égypte.

Outre ces investissements, les ports d'Abu Dhabi ont également annoncé leur intention d'investir ce mois-ci dans la zone économique du canal de Suez et le port de Safaga sur la mer Rouge. Ces projets devraient donner une impulsion significative à l'économie et au marché du travail du pays.

L'emplacement stratégique de l'Égypte en tant que porte d'entrée entre l'Europe, l'Afrique et l'Asie en fait une destination d'investissement attrayante, et le gouvernement est impatient d'en tirer parti. Malgré les défis posés par la pandémie de COVID-19 et ses conséquences, les dirigeants du pays s'emploient activement à créer un environnement propice aux investissements étrangers.

L'investissement de Xinxing devrait créer des opportunités d'emploi pour les habitants et stimuler l'industrie sidérurgique du pays, secteur clé pour la croissance. Le projet devrait également stimuler les investissements dans la région, d'autres entreprises étant susceptibles de suivre le mouvement.

Mariem Ben Yahia

Publié le 27/03/23 08:25

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

7JL6UxlQiH-gCptw0mMkT8Yn_H0_AHGS4V176oeR53Y False