bourse tunis

Le financement de l’investissement en Afrique au cœur de la Conférence Internationale FITA 2019

Des personnalités de haut niveau et des ministres africains de l'Investissement se sont rassemblés mardi 5 février 2019 à Tunis pour discuter du commerce et de l'investissement interafricain.

Près de 3.000 participants se sont présentés à l'ouverture de la deuxième édition de la Conférence Internationale "Financing Investment and Trade in Africa", organisée par le Tunisia-Africa Business Council (TABC), et qui a pour thème cette année "Pour une accélération du Commerce et des Investissements interafricains".

Parmi les participants figurent Gabriel Curtis, ministre de l'Investissement de la Guinée Conakry, Moulaye Ahmed Boubacar, ministre du développement industriel et de la Promotion des investissements du Mali, et Emanuel Esmel Essis, ministre auprès du Premier ministre chargé de la promotion de l'investissement privé en Côte d'Ivoire.

Lors de la cérémonie d'ouverture, Bassem Loukil et Anis Jaziri, respectivement Président et Secrétaire Général du TABC, ont souligné que la conférence internationale FITA se veut un espace d'opportunités et de rencontres entre organismes panafricains de développement économique, banquiers, fonds d'investissements et experts. "Notre objectif stratégique est de rapprocher les banques tunisiennes de leurs homologues panafricaines pour faciliter l'accès aux services financiers en Afrique et d'élargir le cadre de networking et de partenariat entre les opérateurs économiques à la recherche de ressources et les bailleurs de fonds", déclare Bassem Loukil, président du TABC.

Un film documentaire a été également présenté lors de la cérémonie traçant les points saillants de l'édition 2018 ainsi que les états des lieux des investissements et des échanges commerciaux en Afrique.

La Côte d'Ivoire et le Mali, deux pays à l'honneur

La conférence FITA 2019 est l'occasion pour plusieurs pays africains de présenter leur plan de développement économique, leurs projets d'investissement structurants, ainsi que les modalités de financement disponibles. En effet, le comité organisationnel a décidé de mettre à l'honneur la Côte d'Ivoire et le Mali.

Ainsi, deux sessions spéciales "Invest in Mali" et « Investissement en Côte d'Ivoire" seront organisées le mercredi 6 février en marge de la conférence.

2.000 rendez-vous BtoB pogrammés

Plus de 2000 rendez-vous BtoB sont programmés durant les 2 jours de la conférence et ce, sur une plateforme dédiée spécialement à l'évènement. Selon les organisateurs, plus de 3.000 opérateurs ont confirmé leur participation et près de 80 tables ont été mises en place pour les rencontres BtoB.

Huit panels de haut niveau

La Conférence Internationale FITA 2019 se déroule sur 2 jours avec 8 panels qui seront animés par 60 speakers de haut niveau. Mardi, quatre panels se sont tenus. Le premier a traité le sujet des politiques d'intégration régionale et diplomatique économique et des moyens permettant d'accélérer l'investissement, la croissance et les échanges commerciaux interafricains.

Ce panel, modéré par Habib Karaouli, PDG de CAP Bank, a enregistré la présence de Zied Laadhari, ministre du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale, Gabriel Curtis, ministre de l'investissement de la Guinée Conakry, ainsi que Moulaye Ahmed Boubacar, ministre du Développement Industriel et de la Promotion des investissements du Mali, et Emmanuel Esmel Essis, ministre auprès du premier ministre ivoirien chargé de la promotion de l'investissement privé.

Durant le deuxième panel, modéré par l'ancien ministre des Finances, Jaloul Ayed, les panélistes ont débattu de la collaboration banque et Private Equity pour soutenir les investissements en Afrique. Le panel a été animé par Benedict Okey Oramah, CEO AFREXIMBANK, Dr Hani Salem Sumbol, CEO ITFC, et Mohamed El Azizi, DG régional de la BAD.

Le troisième panel a porté sur l'intelligence économique et la garantie du commerce et des investissements en Afrique. Des nouvelles pistes de valorisation ont été abordées par les panélistes à savoir, Lotfi Ben Haj Kacem, DGA COMAR, et Driss NEJJAR, Senior Manager International Groupe Attijariwafa bank.

Enfin, la première journée du FITA 2019 a été clôturée par un panel portant sur les fintech et la transformation digitale en Afrique. Modéré par Achraf Ayadi, les panélistes ont discuté l'impact de ces transformations sur le secteur financier africain. Le panel a été animé, entre autres, par Mohamadou Diallo, fondateur et DG de CioMag, Jaouher Farjaoui, PDG de la Poste tunisienne, et Dorra Marrakchi, représentante de la Banque Centrale de Tunisie.

Aujourd'hui, mercredi 6 février 2019, quatre panels sont programmés et plusieurs workshops parallèles ainsi qu'une session spéciale sur le programme de l'ITFC "Arab Africa Trade Bridges".

Nouveau Advisory Board du TABC

En marge de la Conférence internationale FITA 2019, le président du TABC, Bassem Loukil, a présenté les nouveaux membre d'honneur de son organisation. Le nouveau Advisory Board du TABC est désormais composé de nouvelles personnalités tunisiennes et africaines influentes en Afrique comme le ministre de l'investissement de la Guinée Conakry, Gabriel Curtis, M. Aziz Zouhir, président du Groupe Sancella (Peaudouce), le président du rebranding Africa Forum et conseiller spécial du président du Burkina Faso, Thiery Hot, et le conseiller du président de Djibouti, Alexis Mohamed.

Omar El Oudi

Publié le 06/02/2019 10:44:15

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.