bourse tunis

Lancement du premier Short MBA en Diplomatie économique et lobbying à l’Université Centrale

ISIN : ABC000000075 - Ticker : USDMAD
La bourse ouvre dans 2h46min

Lancé officiellement le 20 décembre 2018 en partenariat avec le Cercle Diplomatique Tunisien et d'éminents experts étrangers, le Short MBA en Diplomatie économique et Lobbying de l'Université Centrale a pour objectif de répondre à un besoin national et international ressenti au sein de ce référentiel métier. Une première en Tunisie et sur tout le continent africain.

Pour célébrer ce lancement, une cérémonie a été organisée jeudi 20 décembre 2018 au siège du Medical Simulation Center, à Tunis, e présence du Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Marouane El Abassi, l'Ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d'Arvor, l'ancien Directeur Afrique du groupe EADS et invité d'honneur, Philippe Bohn, ainsi que le conseiller spécial du secrétaire général de l'UMA et expert international du lobbysme, Ghazi Mabrouk, la Directrice Générale de l'Université Centrale, Houbeb Ajmi, le Recteur de l'Université Centrale, Khaled Ghedira, et le représentant de la Présidence du gouvernement, Tarek Ben Salem.

Samia Arbi, la représentante du Cercle Diplomatique, Farhat Horchani, l'ancien ministre de la Défense, qui a rejoint l'établissement pour enseigner le Droit, et des personnes influentes dans le domaine de l'action diplomatique étaient également au rendez-vous.

Divisée en trois cycles, ce short MBA débutera en janvier 2019 et concernera le Lobbying et les stratégies d'influence (cycle 1), la Veille et l'intelligence économique (cycle 2) ainsi que la Méthodologie et les moyens d'actions pour la Diplomatie économique (cycle 3). Une formation qui s'adresse à un public large allant des hauts cadres aux diplomates, politiques et membres de la société civile, et qui sera enseignée par d'anciens ambassadeurs et ministres tunisiens et européens.

Les personnalités présentes sont intervenues tout à tour pour faire un état des lieux du lobbying en Tunisie en mettant en avant les avantages d'une professionnalisation de ce métier et l'intérêt de cet outil dans la prise de décisions économique et politique. Pour Marouane El Abassi, ce short MBA contribuera à « pallier aux difficultés de mise en relation avec les acteurs économiques à travers le monde tout en servant les objectifs de la BCT pour préserver les équilibres financiers et maîtriser les prix".

Houbeb Ajmi a mis en exergue le fait que "sur la base des recherches et études faites à ce sujet, il s'est avéré indispensable de former des étudiants  dans le domaine de la diplomatie économique et du lobbying afin de s'ouvrir sur le marché des affaires en Tunisie et à l'étranger". Elle a ajouté que l'Université Centrale a procédé au recrutement des compétences et des spécialistes dans ce domaine afin d'accompagner les étudiants au niveau pratique et théorique.   

Philippe Bohn a fait état de la "nécessité d'exploiter le réseau des relations au service des entreprises pour servir au mieux l'économie de l'Etat". Il a insisté sur le fait que la création d'un large réseau  aura "davantage d'efficience sur l'entrée des acteurs influents dans les domaines économiques de par le monde, ce qui ne peut que servir la diplomatie économique et tous les secteurs vitaux de l'économie".

K.H

Publié le 24/12/2018 08:53:26

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.