bourse tunis

La Société d’Articles Hygiéniques « Lilas » nouvel acteur de taille sur le marché des détergents

ISIN : TN0007610017 - Ticker : SAH
La bourse de Tunis ouvre dans 12h55min

Jalila Mezni, co-fondatrice et présidente du groupe SAH (Société d'Articles Hygiéniques), plus connu sous le nom de Lilas, a fait le déplacement au site de production de Zriba à Zaghouan pour faire une annonce de taille : la société commence à produire ses produits détergents portant la marque Lilas. Nous avons donc suivi la genèse de ces produits que l'on devrait commencer à apercevoir dans les rayons des magasins après le mois de Ramadan.

 

Une étape de plus vient d'être franchie par le Groupe SAH, cofondé en 1994 par Mounir Jaiez et Jalila Mezni. Le leader tunisien des articles hygiéniques attaque désormais le marché des détergents. Un marché estimé pour la société à deux fois le chiffre d'affaires que réalise le groupe actuellement (443 millions de dinars en 2018). A la clé ? L'ambition de réussir un nouveau challenge. Les produits détergents Lilas devraient, si l'on en croit l'ambition de la PDG du Groupe, venir concurrencer les produits des grandes multinationales qui opèrent déjà dans le secteur.

Dans un contexte de pleine croissance du marché régional et surtout africain des détergents, le groupe peut alors se permettre de voir les choses en grand. L'usine est dimensionnée de sorte à pouvoir produire 140.000 tonnes par an, dont 50 mille tonnes de poudre, 40 mille tonnes de liquide et 50 mille tonnes d'eau de javel.

Pour ce faire, près de 83 millions de dinars d'investissements ont été consentis jusque-là alors que le coût était initialement estimé à 20 millions de dinars suite à un redimensionnement du projet vu les opportunités qui se sont présentées au groupe au fur et à mesure de l'avancement. Cela signifie la mise en place d'un nouveau modèle de production de détergents qui devrait générer un chiffre d'affaires annuel de 92 millions de dinars au titre de l'année en cours.

Jalila Mezni, PDG du Groupe l'affirme : « grâce aux investissements réalisés et au recrutement d'environ 800 personnes, c'est la compétitivité de nos produits qu'on vise à travers une gamme complète à commercialiser sur le marché ». La dirigeante insiste ainsi sur toutes les perspectives intéressantes que cela ouvre. « Cet investissement nous permettra d'exploiter pleinement les synergies entre Lilas et Azur Détergents en termes de distribution et de stockage mais aussi de bénéficier de la notoriété acquise par la marque Lilas pour élargir les débouchés en s'adressant à des profils de consommateurs plus variés".

Stratégie de croissance pérenne

Le fleuron de l'industrie tunisienne poursuit une très bonne dynamique de croissance de son chiffre d'affaires, premier vecteur de création de valeur. Cette dynamique observée également au premier trimestre de l'année en cours, par SAH Tunisie avec une envolée des revenus de 42% à 106 millions de dinars (146,6 millions de dinars pour le groupe SAH, soit +32% par rapport au premier trimestre 2018), soutenue par l'exploration des opportunités de croissance et par la diversification et le lancement de nouveaux produits.

A cet égard, la PDG du groupe a annoncé le lancement avant la fin de l'année des opérations au Sénégal ainsi que le lancement imminent des opérations export à partir de la plateforme en Côte d'Ivoire. "Nous sommes par ailleurs en train d'étudier une implantation industrielle en Mauritanie à travers la construction d'une usine de production pour consolider notre leadership", annonce Mme Mezni.

La mise en place de ses investissements permettra au Groupe d'améliorer ses marges et sa stratégie d'approvisionnement et sa politique des prix outre l'augmentation des capacités de production et le renforcement de la flotte.

Evoquant le projet de la deuxième ligne Azur Papier d'un investissement de 75 millions de dinars, la première responsable du Groupe a souligné que ledit projet dont le lancement est prévu en juillet 2019, permettra d'augmenter la capacité de production de 110 tonnes/jour, de réduire les coûts de production et améliorer les marges du groupe, d'avoir plus de flexibilité sur le plan opérationnel et de satisfaire les besoins du groupe en matières premières. L'objectif annoncé en termes de chiffres d'affaires additionnel est de 70 millions de dinars.

Omar El Oudi

Publié le 23/05/2019 11:32:00

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.