bourse tunis

Indicateurs d'activité trimestriels : Un bilan mitigé pour le secteur bancaire coté

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 8h19min

Entre résistance, rupture de croissance et détérioration quasi générale de la productivité, le secteur bancaire affiche un bilan mitigé au troisième trimestre de l'année en cours. Les réalisations du secteur à fin septembre dernier ont fait l'objet d'une analyse élaborée par les analystes de l'intermédiaire en Bourse, Tunisie Valeurs. Détails.

Malgré les retombées de la crise de la COVID-19 sur la sphère économique et financière et les récentes mesures touchant les dépôts à terme, le secteur affiche une résistance au niveau de l'activité de la collecte. Celle-ci a opposé la meilleure résistance face à une liquidité tendue et de plus en plus réglementée. L'encours des dépôts du secteur a cumulé une progression de 5,1% à 69,6 milliards de dinars. Cette évolution a été alimentée par les dépôts à vue (+9,8% à 26,7 milliards de dinars) et les dépôts d'épargne (+8,6% à 21,5 milliards de dinars), ce qui représente une performance en soi pour le secteur coté dans une économie durement frappée par la pandémie de la COVID-19 (une récession de -7% selon le FMI en 2020).

En revanche, les dépôts à terme ont accusé une décollecte, reculant de 3,1% à 21,4 milliards de dinars et réduisant leur contribution dans le total des dépôts de 3,1 points de taux à 30,7%. Et pour cause, le plafonnement des rémunérations des comptes à terme et autres certificats de dépôt depuis le mois d'avril dernier à TMM+1% et le relèvement du taux de la retenue à la source libératoire sur les dépôts à terme de 20% à 35%, depuis juin 2020.

Le bilan des neuf premiers mois de l'année s'est avéré concluant sur le front des crédits pour les banques cotées. Le volume des engagements secteur a affiché une croissance de 5,8%, soit un rythme supérieur à 2019, dépassant ainsi le cap de 72 milliards de dinars. La production du secteur a été soutenue par (i) le relâchement de la réglementation prudentielle notamment en ce qui concerne le ratio de transformation réglementaire, (ii) l'assouplissement de la politique de refinancement de la BCT et (iii) les mesures de relance de l'économie mises en place par le Gouvernement pour gérer la crise de la COVID-19.

Conformément à leur plan de transformation, les banques publiques se sont montrées plus dynamiques que leurs consœurs privées. Au 30 septembre 2020, la croissance des crédits est ressortie à 8,2% pour le secteur public contre 4% pour le secteur privé.

Les neuf premiers mois de l'année 2020 ont marqué une rupture de croissance au niveau du PNB pour le secteur bancaire. Nos banques cotées ont subi une baisse de leurs revenus agrégés de 2,3% à 3,5 milliards de dinars. Toutes les catégories de revenus ont affiché des évolutions négatives mais c'est la marge d'intérêt, principal centre de profit pour les banques, qui explique substantiellement cette évolution (-3,7% à 1,8 milliard de dinars).

La crise de la COVID-19, le grippage de l'activité économique et les mesures mises en œuvre par les pouvoirs publics et la BCT pour soulager les entreprises et les ménages ont pénalisé la génération de PNB. Il est à noter que pour une bonne partie des banques, le PNB au 30 septembre 2020 intègre des produits d'intérêt qui peuvent être revus à la baisse suite à une éventuelle publication du texte relatif au traitement des reports des échéances sur les crédits aux particuliers.

La productivité du secteur a subi un effet ciseau négatif entre un PNB qui se réduit et des charges d'exploitation qui augmentent en raison du contexte inflationniste et des dons accordés au Fonds pour la lutte contre le Coronavirus. Selon les estimations de Tunisie Valeurs, le coefficient d'exploitation agrégé du secteur a augmenté de 3,3 points de taux à 49,6% par rapport au 30/09/2019. Parallèlement, le ratio de couverture des salaires par les commissions s'est contracté de 2,3 points de pourcentage à 68,9%.

Omar El Oudi

Publié le 13/11/2020 12:16:19

2 COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE
ANALYSE


13/11/20 12:50
biat super
vendetta


13/11/20 19:20
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.