bourse tunis

Groupe Délice, pionnier de la filière laitière en Tunisie

ISIN : TN0007670011 - Ticker : DH
La bourse de Tunis ouvre dans 30h34min

Fort d'un potentiel de transformation de 1,9 million de litres par jour, le groupe Délice est le leader incontesté de l'industrie du lait et dérivés en Tunisie. A fin 2018, les parts de marché du groupe sur ses métiers clefs, le lait et le yaourt, ont respectivement dépassé les seuils de 65% et 69%.

Avec une capacité de transformation qui représente 62% du potentiel industriel à l'échelle nationale et un effort d'investissement très important, l'année 2018 a été un exercice qui a représenté plusieurs défis de taille pour le Groupe qui a réalisé des revenus de 851,8 millions de dinars, en hausse de 5,3% par rapport à 2017.

Les indicateurs de solidité financière du Groupe se sont par ailleurs améliorés. C'est ce qu'a annoncé son Directeur Général, Mr Boubaker Mehri, lors de l'Assemblée Générale Ordinaire de la société qui s'est tenue la semaine dernière en présence du Président Directeur Général du Groupe, Mr Hamdi Meddeb.

En effet, en termes de rentabilité, la capacité bénéficiaire du Groupe a diminué suite à plusieurs facteurs exogènes notamment la forte dévaluation du dinar qui a pesé énormément sur les marges du Groupe. L'année dernière, le Groupe a dégagé un bénéfice net consolidé de 30,9 millions de dinars, en baisse de 20% par rapport à 2017. Le résultat d'exploitation a également diminué en passant de 59,2 millions de dinars à 48,2 millions, soit un repli de 18,6%.

Par ailleurs, la Direction Générale de la société a tenu à souligner que la pression inflationniste et les retombées de l'effet de change sur les coûts des matières premières ont affecté légèrement les indicateurs de performance consolidés du Groupe. A cet égard, la marge brute s'est établie à près de 2015,9 millions de dinars, en hausse de 1,3%, et le taux de marge s'est élevé à 24,2%.

En revanche, l'importance des investissements réalisés a impacté le niveau d'endettement du Groupe. A fin 2018, les dettes nettes du Groupe se sont établis à près de 108,5 millions de dinars, soit l'équivalent de 12,7% des revenus consolidés.

Performance du pôle Lait malgré la crise du secteur

L'exercice 2018 a été marqué par une évolution positive de la performance du pôle Lait et ce, malgré la crise que connaît le secteur ainsi que les inondations survenues en septembre 2018. Les revenus de ce pôle d'activité ont totalisé 504,5 millions de dinars, contre 500,5 millions une année auparavant.

En termes de performance d'exploitation, le pôle Lait a réalisé un résultat opérationnel de 26,7 millions de dinars, en hausse de 12,8%. En termes de profitabilité, l'exercice 2018 s'est soldé par un résultat bénéficiaire de 20 millions de dinars, en baisse de 12,6%. Malgré la diversification du mix produits et la valorisation des produits à haute valeur ajoutée, la marge bénéficiaire de ce business a baissé en passant de 4,5% à 3,9% entre 2017 et 2018.

Effort d'investissement important

Le leadership du Groupe et sa forte capacité d'innovation ont été favorisés par les efforts consentis en matière d'investissement. Courant 2018, les investissements de Délice ont totalisé 70,5 millions de dinars, en hausse de 30% par rapport à 2017.

En termes de répartition, les investissements alloués aux segments Lait et Produits laitiers frais ont représenté près de 55% de l'investissement de Délice Holding, soit une enveloppe de 39 millions de dinars, contre 26,4 millions en 2017.

Par ailleurs, la finalisation des travaux de construction de la nouvelle unité de production de boissons a été faite au moyen d'un investissement de 14,2 millions de dinars, soit 20,1% des investissements au titre de 2018. Ce nouveau site industriel va permettre au Groupe de consolider sa capacité de transformation et d'améliorer davantage ses parts de marché sur le pôle boissons.

La qualité le capital humain, leviers de croissance

Dans un contexte de concurrence pure et parfaite, seule la qualité des produits peut déterminer le poids des acteurs de l'industrie des produits laitiers en Tunisie. La Direction Générale de Délice Holding en est pleinement convaincue.

"Sur chaque dix litres de lait transformés en Tunisie, six à sept litres sont traités dans les sites industriels de Délice. Ce poids économique a été certes rendu possible grâce à la qualité des produits que le Groupe n'a cessé d'améliorer", affirme le DG du Groupe, Mr Boubaker Mehri.

Côté ressources humaines, la restructuration du Groupe et l'introduction en Bourde de Délice Holding en 2014 ont marqué des changements très importants dans le modèle de gouvernance du Groupe. Ces changements ont été caractérisés par une valorisation de plus en plus croissante du capital humain.

A fin 2018, les employés de Délice Holding ont dépassé le seuil de 3.300 personnes, ce qui fait du Groupe l'un des plus gros employeurs de l'industrie agroalimentaire en Tunisie. Ces employés dont le taux d'encadrement moyen est de 25% et pour lesquels la catégorie dont l'âge varie entre 25 et 45 ans représentent 70% de l'effectif total, sont à raison de 85% représentés par les employés des métiers clefs, le lait et les produits laitiers frais.

Omar El Oudi

Publié le 24/06/2019 12:13:03

3 COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE
Heykeltrader


24/06/19 14:58
STIL s appelle la pionniere.... DH devient pionniere quand on espere etre paye pour un article publicitaire
MHD


28/06/19 21:28
Les chiffres de parts de marché sont totalement faux.
MHD


28/06/19 21:29
Les chiffres de parts de marché sont totalement faux.
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.