bourse tunis

Groupe Délice : 2019, l’année de la reprise

ISIN : TN0007670011 - Ticker : DH
La bourse de Tunis ouvre dans 30h17min

Les bonnes réalisations de 2019 et la poursuite de la croissance des ventes au premier trimestre de 2020, confirment, selon les analystes de MAC SA, la résilience du groupe Délice et sa capacité à renouer durablement avec des niveaux de marges appréciables.

 

Délice Holding a publié des résultats au titre de l'exercice 2019 présentant une croissance topline à deux chiffres et des performances opérationnelles en amélioration. A fin 2019, les revenus consolidés du groupe Délice ont dépassé les 978 millions de dinars, soit une évolution de 14,9% par rapport aux revenus enregistrés à fin 2018. Cette croissance a été réalisée grâce à l'amélioration de son positionnement stratégique sur les différents segments du business et de l'évolution du Chiffre d'Affaires à l'export qui est passé à 29,1 millions de dinars (contre 17,7 millions de dinars en 2018).

Le groupe Délice reste le leader sur le segment lait avec une PDM de 65%. Ce Pôle a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 641,7 MDT, soit une progression de 27,2% par rapport à 2018. Cette performance est due essentiellement aux niveaux records de réception de lait cru qui ont atteint les 400 Millions de Litres.

Locomotive de la rentabilité du groupe, DH est également leader sur le segment " Produits frais " avec une PDM de 67%. Les ventes de ce segment ont progressé de 26,6% par rapport à 2018 avec un CA consolidé de 470 millions de dinars. Cette performance est due essentiellement à la croissance des volumes vendus de +4% et une hausse moyenne des tarifs de +11%, par rapport à 2018.

Le pôle boissons a continué sur sa lancée en enregistrant une croissance de son CA de 21% par rapport à l'exercice précèdent. Cette performance est due essentiellement aux investissements effectués lors des deux derniers exercices qui ont permis, l'augmentation des volumes de vente (+19% par rapport à 2018), et l'introduction de nouveaux produits (YOLO, BG Bitter etc.) ayant une forte valeur ajoutée, et un impact important sur la progression des ventes. Sur ce segment, le groupe DH est le challenger avec une PDM de 24,5%.

Le pôle Fromage est resté sur une bonne tendance en réalisant un CA consolidé de 50,4 millions de dinars, soit une progression moyenne de 22,6% sur la période 2014-2019. L'implication du partenaire SAVENCIA, l'un des mastodontes de l'industrie fromagère à l'échelle mondiale, a permis la stabilité en matière de qualité des produits, et la consolidation du positionnement du Groupe en tant que challenger de taille pour le leader local du marché Fromage avec une PDM de 22%.

Malgré une conjoncture économique défavorable, le groupe Délice Holding a réussi à consolider sa performance opérationnelle. Ainsi, le groupe a réalisé une marge brute en croissance de près de 22%, un EBITDA en hausse de 26% et un résultat d'exploitation en progression de 24,4% par rapport à 2018. Le groupe a dégagé un taux de marge brute de 25,7%, et un taux de marge d'exploitation de 6,1% (contre 5,7% en 2018). Cette performance a été rendue possible grâce à l'évolution à deux chiffres de l'ensemble des segments mais aussi l'accroissement des subventions (d'exploitation et de stockage du lait) qui ont été relevées fin 2018.

Réalisations au premier trimestre 2020

Sur la même lancée que 2019, le groupe a entamé 2020 avec un CA en progression de 21,6% à 265,3 millions de dinars. Les exportations ont augmenté de 23,1%, malgré les restrictions causées par la pandémie COVID-19 en Mars 2020. Le groupe a fait preuve d'une grande résilience, et les revenus du premier trimestre ont bénéficié de l'augmentation de la subvention d'exploitation de 0,030 TND / Litre pour les industriels, opérée en Juin 2019, ainsi que d'autres augmentations de prix (beurre, lait fermenté, etc.)

Selon le management, chaque segment a connu une croissance des volumes, et a dépassé ses budgets. Le segment des Boissons a réalisé un premier trimestre exceptionnel (où les ventes devraient normalement ralentir), et a atteint 30% en termes de croissance du Chiffre d'Affaires. Il en va de même pour d'autres segments, notamment le fromage, le lait et les produits frais. Etant des produits de première nécessité et de grande consommation, nous restons confiants par rapport aux réalisations sur l'ensemble de l'exercice 2020 et on s'attend à une poursuite de la tendance de l'année 2019. D'autant plus que le groupe devrait se lancer à partir du second semestre 2020 dans la vente des eaux minérales. Une nouvelle activité qui profiterait de la logistique bien installée et qui devrait renforcer davantage le positionnement du groupe et lui permettre d'accroitre ses revenus dans un segment aussi défensif.

Le RNPG du groupe, s'élève à 46,5 millions de dinars (contre 30,9 millions en 2018) en hausse de 50,6% induisant ainsi une marge nette de 4,8%, un PER 2019 de 13,7x ainsi qu'un ROE de 29,5%. Ceci étant, retraité de la plus-value sur cession d'immobilisations de 6,3 millions de dinars, le RNPG serait tout de même en hausse de deux chiffres de 30% par rapport à 2018 et le taux de la marge nette serait de 4,1%.

Opinion et recommandation

Les bonnes réalisations de 2019 et la poursuite de la croissance des ventes au T1-2020, confirment, selon MAC SA la résilience du groupe et sa capacité à renouer durablement avec des niveaux de marges appréciables ne justifiant pas son cours actuel. En effet, DH s'échange actuellement à un multiple d'EBITDA (VE/EBITDA) de 7.9x et un P/E 2019 bien au-dessous des multinationales qui opèrent dans des marchés matures, comme montré dans le tableau ci-contre. Selon MAC SA, le niveau de valorisation actuelle de DH nous semble bas pour un titre aussi défensif et avec un fort potentiel de croissance.

Selon les analystes de MAC SA, dans la configuration de marché actuelle (position de leader sur le lait et les produits frais, challenger sur le fromage et les boissons, lancement courant S2-2020 dans le segment eaux minérales), DELICE HOLDING devrait renouer avec des niveaux de marges d'EBITDA de 12% dans les prochaines années.

De plus, le groupe a pris la décision de ralentir ses investissements, avant même la propagation de la pandémie COVID-19. Cette décision a impacté le CAPEX au premier trimestre, en baisse de 60,2%. Les investissements ont atteint 11,12 millions de dinars (contre 27,9 millions de dinars au T1 2019). Ces investissements ont servi à la finalisation de l'unité de conditionnement d'eau minérale, et au renforcement de son réseau de distribution.

Télécharger l'analyse complète de MAC SA

Publié le 19/05/2020 11:05:18

2 COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE
SofieneAs


19/05/20 15:29
BLABLABLA.... MacSa est l'intermédiaire de DH, donc 0 crédibilité pour l'analyse...

Par ailleurs. je vous invite a consulter le montant des subventions d'exploitation et de stockage se chiffrant a plusieurs dizaines de millions de dinars.... DH tire ses résultats des subventions payées du l'argent du contribuable!
Haffa


19/05/20 17:12
Ces subventions sont données à toutes ces société depuis longtemps et ce n'est pas une faveur, personne ne peut négliger que DH a réalisé de bons résultats en 2019 (record) qu'elle soit soutenue ou non par les IB , sans oublier la nouvelle unité en cours de l'eau minérale. Sinon ces subventions sont données à toutes les sociétés du secteur sinon elles seront toutes déficitaire

Message complété le 19/05/2020 17:13:14 par son auteur.

Sans oublier bien sur son bon T1 2020 malgrès les circonstances actuelles

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.