bourse tunis

FMI : La dette publique mondiale devrait atteindre 100% du PIB en 2020

Les mesures budgétaires sans précédent prises par les pouvoirs publics pour faire face aux répercussions de la pandémie de COVID-19 ont totalisé 11.700 milliards de dollars, soit près de 12% du PIB mondial, au 11 septembre 2020, selon la dernière édition du Moniteur des finances publiques publiée par le Fonds monétaire international (FMI).

" Les mesures budgétaires consistaient pour moitié en un surcroît de dépenses ou en une perte de recettes, notamment des réductions d'impôts temporaires, l'autre moitié prenant la forme de mesures de soutien à la liquidité, dont des prêts, garanties et injections de capitaux par le secteur public ", précise le document.

Toutefois, les répercussions de la crise sur les finances publiques, couplées à la perte de recettes imputable à la contraction de la production, ont été profondes. En 2020, estime le FMI, les déficits publics devraient s'envoler de 9% du PIB en moyenne et la dette publique mondiale devrait selon les projections approcher 100% du PIB, soit un niveau record.

Selon les hypothèses de référence, à savoir un rebond solide de l'activité économique et des taux d'intérêt bas et stables, le ratio de la dette publique mondiale devrait se stabiliser en 2021, en moyenne, hormis en Chine et aux États-Unis.

O.E.O

Publié le 16/10/2020 09:16:28

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.