ilboursa arabic version ilboursa

Délice Holding : L’heure est à l’écrémage

ISIN : TN0007670011 - Ticker : DH
La bourse de Tunis Ouvre dans 15h7min

Dans le cadre de notre série d'articles relative aux valeurs composant le portefeuille type de Tunisie Valeurs, nous vous proposons aujourd'hui l'analyse et la recommandation des analystes de l'intermédiaire en Bourse du titre Délice Holding.

Opinion

Fruit de plusieurs années d'investissement dans l'innovation, dans l'élargissement de la gamme des produits, dans l'augmentation des capacités de transformation et dans l'optimisation de l'efficacité opérationnelle, le crû de 2020 devrait inaugurer une nouvelle phase de croissance prometteuse pour le fleuron de l'industrie laitière en Tunisie avec une progression à deux chiffres au niveau des résultats et l'amorce d'un processus de désendettement.

Les nouveaux projets entrepris devraient permettre au Groupe, dans les prochaines années, de consolider son positionnement sur le segment des produits laitiers frais, locomotive de rentabilité pour le Groupe et de monter en puissance sur les " boissons " en prenant notamment le virage de l'eau minérale. Le lancement de l'activité de l'eau minérale, à fin 2020, est bénéfique pour le Groupe car cette activité est à forte marge et elle va profiter d'un circuit de distribution bien rodé.

Les opportunités

- Une meilleure maitrise de la chaine de valeur en amont : partenariats avec les éleveurs.

- Des perspectives de développement intéressantes des marchés à l'export et essentiellement les pays limitrophes (marchés libyen et algérien).

- Des marchés de lait et dérivés et des boissons à base de fruit porteurs avec une consommation par habitant faible comparée à autres pays développés.

- Une stratégie orientée vers la montée en capacité, l'innovation et les produits à plus forte valeur ajoutée : les produits frais, les desserts et des boissons dans de nouvelles formes de packaging (comme les bouteilles en plastique aseptisé).

- Une entrée en force sur le marché de l'eau minérale grâce à la forte notoriété de la marque Délice et au réseau de distribution bien rodé.

- Une libéralisation inévitable à long terme du prix du lait mais sans visibilité aujourd'hui et une baisse du taux de l'IS de 25% à 15% à partir de 2021.

Les forces

- Une position de leader sur quatre segments de marché (lait, yaourt, jus et desserts) et de challenger sur le segment du fromage.

- Une marque bien positionnée, une large notoriété et une qualité des produits certifiée.

- Un groupe intégré et disposant d''un outil de production implanté sur des sites " laitiers " stratégiques.

- Une offre de produits bien segmentée et une force de distribution (une large flotte de véhicules de distribution propres).

- Des partenariats avec des géants de l'industrie agroalimentaire en Tunisie et à l'étranger (Danone et Savencia).

- Un climat social serein et une politique de fidélisation du personnel.

- Une grande capacité de production et de stockage avec une capacité d'investissement importante. La taille critique du groupe est une barrière à l'entrée de la concurrence.

- Un endettement maitrisé (un gearing de 85% à fin 2019) et une importante manne financière pour financer le cycle d'exploitation et les investissements.

Les menaces

- Une intensification de la concurrence avec l'entrée d'un nouvel acteur sur le marché " Natilait " depuis 2015.

- Une rentabilité étroitement liée aux prix des matières premières importées et exposition au risque de change en raison de la faible présence à l'export.

- Une concurrence informelle du lait en vrac et une législation rigoureuse et contraignante.

Les faiblesses

- Une exposition importante à l'activité lait. Une activité qui connait des difficultés structurelles en raison d'un prix contrôlé et subventionné par les pouvoirs publics à la production et à la consommation.

- La consommation du lait en Tunisie reste caractérisée par une saisonnalité importante, qui va à l'encontre de celle de la production. Une capacité de collecte et de transformation limitée pour le secteur pendant la période de haute lactation.

- Un tissu de production du lait dominé par les petits éleveurs (à hauteur de 80%) sensibles aux conditions météorologiques et une filière peu productive par rapport aux standards internationaux.

O.E.O

Publié le 18/03/21 09:45

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

pOVWcwO2Mmm3Q_RuRz9QZD84VUmMemSKpZ8iKwkacOs False