arabic version ilboursa
bourse tunis

Coup de fouet pour le pétrole avec un baril de Brent à plus de 75 dollars

Le prix du pétrole a rebondi mercredi à 3% sur les marchés internationaux. Le brut de Brent s'est installé au-dessus de 75 dollars pour la première fois depuis fin juillet. Le cours du baril de l'or noir est un signe qui ne trompe pas. Le monde d'avant-crise fait son retour sur fonds de reprise de la demande pétrolifère, de stocks de brut endommagés ainsi que d'un repli du dollar.

A Londres, le brut de Brent pour livraison en novembre a gagné 1,86% pour s'établir à 75,49 dollars le baril, atteignant sa valeur la plus élevée depuis le 30 juillet. La référence américaine, le West Texas Intermediate (WTI), pour livraison en octobre s'est appréciée de 3,12% pour se situer à 72,39 dollars le baril. Le pétrole du Texas a atteint sa valeur la plus élevée depuis fin août.

Le rallye haussier des cours est soutenu par une nouvelle dépréciation du dollar face à un panier de principales devises. Etant donné que les cours des matières premières sont exprimés en dollar, un billet vert faible pousse le prix du pétrole à la hausse. L'envolée des cours s'explique également une production pétrolière échaudée dans le golfe du Mexique en raison des dévastations de l'ouragan Ida. La production est à 40% du volume habituel.

L'augmentation des cours peut également être imputée aux prévisions de la demande de pétrole brut réalisées par l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP). La demande mondiale de pétrole devrait grapiller de près de 4.2 millions de barils de pétrole par jour (b/j) en 2022, soit une révision à la hausse de 900.000 b/j par rapport à la projection mensuelle précédente.

L'OPEP indique que la demande mondiale de pétrole reste invariable à 96.7 millions de b/j en 2021 et table sur une progression pour le quatrième trimestre 2021 à 99.7 millions de b/j.

Toujours est-il que la Chine a déclaré qu'elle procéderait à la première vente de pétrole de ses réserves stratégiques le 24. Les enchères initiales porteront sur quelque 7,38 millions de barils de brut.

Mariem Ben Yahia

Publié le 16/09/2021 08:25:52

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.