se connecter recherche

CEREALIS : Un large potentiel de croissance

ISIN : TN0007640014 - Ticker : CREAL
La bourse de Tunis ouvre dans 0h54min
CEREALIS
3,82 DT 2,96%
bourse CEREALIS

La société CEREALIS a tenu le 17 mai 2017 une communication financière au siège de la Bourse de Tunis durant laquelle son Directeur Général, M. Karim Gahbiche, est revenu sur les réalisations de l'exercice 2016 ainsi que les perspectives d'avenir de son entreprise.

Réalisations par filiales en 2016

Le Directeur Général  a noté que les trois sociétés du groupe ont réalisé en 2016 une croissance positive. Ainsi, la société mère, spécialisée dans la fabrication des snacks salés, a enregistré une évolution de 6,5% de ses revenus, totalisant 9,9 millions de dinars. L’EBITDA de la société a atteint 2,615 millions de dinars contre 1,987 million en 2015, soit une hausse de 7,9%. Le taux de marge sur EBITDA est passé à 26,4% en 2016 contre 21,4% en 2015 et 20,8% en 2014.

Le résultat net de la société mère a atteint 1,454 million de dinars, en hausse de 18,4% par rapport à l’exercice précédent. Le taux de marge net monte à 14,7% relayant les 14,1% en 2015 et 12,5% en 2014. La société a payé un impôt exceptionnel de 121 mille dinars (contribution conjoncturelle). Le résultat net ajusté aurait enregistré une amélioration de 20%, soit 1,576 million de dinars.

Le management de la société s’est félicité de la nette amélioration des performances de la filiale Bolério, spécialisée dans la production des Snack sucrés à travers de nouveaux déploiements produits, et de l’accroissement de la notoriété de la marque. Bolério a enregistré en 2016 un chiffre d’affaire de 4,7 millions de dinars en croissance 22,5% et un résultat net qui s’approche de l’équilibre à  -0,141 million de dinars et ce, après un déficit de 0,8 million en 2014 et de 0,5 million en 2015.

Dans la même foulée, la 3ème société du groupe, INTER DISTRIBUTION, spécialisée dans le commerce en gros des produits alimentaires, a affiché en 2016, une croissance de son chiffre d’affaires de 14,7% à 18,9 millions de dinars, le résultat net ressort à 0,24 million de dinars en hausse de 11% par rapport à l’exercice précèdent.

Performances du groupe en 2016

Le groupe dégage ainsi un chiffre d’affaires consolidé de 21,044 millions de dinars contre 18,855 millions en 2015, soit une progression de 11,6%, succédant à une hausse de 24% réalisée une année auparavant. Cette progression résulte à la fois d’un effet volume et d’un effet prix.

La structure du chiffre d’affaires du groupe est composée de 71% de ventes de Snacks salés, 26% de Snacks sucrés et 2% sous forme de revenus de distribution pour compte de tiers. En effet, le groupe a conclu un accord avec un fabricant de boissons énergétiques lui permettant de placer ses produits via la plateforme de distribution du groupe CEREALIS. Cet accord a permis au groupe d’optimiser ses coûts de distributions et de dégager des synergies commerciales.

La marge brute du groupe s’est élevée à 9,252 millions de dinars en hausse de 13%. Le taux de marge brute a atteint 43,6% contre 42,9% en 2015 et 40,5% en 2014.

En dépit de cette performance, le groupe a pu maitriser ses charges de personnel, stabilisées au niveau des 2,4 millions de dinars. L’EBITDA consolidé passe de 3,332 millions de dinars en 2015 à  4,331 millions en 2016, réalisant une montée de 30%.

Le groupe CEREALIS affiche une structure bilancielle peu endettée. Les dettes financières brutes (DFB) se sont contractées en 2016 à 5,9 millions de dinars contre 6,6 millions de dinars en 2015. Les DFB du groupe représentent 1,4 année d’EBITDA.

Le management a souligné que le groupe dispose d’une forte capacité d’endettement et d’une trésorerie confortable, le dotant d’une force de négociation vis-à-vis de ses fournisseurs et clients. De même, la marge confortable d’endettement du groupe lui permet de continuer à investir dans la modernisation de la plateforme et logistique de distribution, vecteur de croissance du groupe.

Les charges financières se sont contractées en 2016 à 0,668 million de dinars contre 0,716 million en 2015.

Au final, le résultat net part du groupe s’est hissé à 1,392 million de dinars enregistrant une croissance de 50,24%. Le taux de marge net (déterminé sur la base du résultat de l’ensemble  consolidé) est passé de 4,35% en 2015 à 6,47% en 2016.

Le management a rappelé que ces performances ont été réalisées malgré la hausse fin 2016 du prix du sucre de 40%, l’application des taxes à l’export (produits à contenance de farine) avec un effet rétroactif et enfin la contribution conjoncturelle de 7,5%.

Dans ce cadre, le management prévoit une deuxième indexation des prix à la hausse durant l’été 2017.

Perspectives d’avenir

Les axes de développement du groupe pour le futur seront focalisés sur la poursuite du renforcement et modernisation de la plateforme de distribution, la domination du terrain particulièrement auprès des détaillants, et l'accroissement de la notoriété des marques CEREALIS et BOLERIO.

Le management de la société a rappelé que la part de marché de CEREALIS dans les Snacks salés est située entre 65 et 70% et que la moyenne de consommation par habitant demeure largement en dessous de la moyenne des pays voisins.  Le groupe dispose d’un large potentiel de croissance pour les années à venir. 

Sur le court terme, le Directeur Général a précisé, que la croissance reste subordonnée à la conjoncture économique notamment la stabilité du pouvoir d’achat, le contexte social et la situation sécuritaire. 

La société compte également développer les ventes à l’export. Au stade actuel, le chiffre d’affaires export est peu significatif. Le marché Libyen reste en berne du fait des restrictions de paiement et de la dévaluation du dinar libyen. De même, le DG a fait remarquer que les exportations des produits agro-alimentaires des PME tunisiennes sont soumises à des contrôles sanitaires assez lourds qui font retarder les délais de livraison des commandes handicapant ainsi les ventes à l’export de CRERALIS.

Pour 2017, le management table sur une croissance du chiffre d’affaires entre 12 et 15%. A l’horizon de 2019, le DG vise un chiffre d’affaires de 34 millions de dinars et un EBITDA de 7 millions.

©ilboursa.com

Publié le 18/05/17 13:46

ACTUALITES RELATIVES
SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.