bourse tunis

CEREALIS améliore de 17% ses revenus en 2018 à plus de 13 millions de dinars

ISIN : TN0007640014 - Ticker : CREAL
La bourse de Tunis ferme dans 1h55min

La société CEREALIS continue à consolider sa position de leader. En ligne avec la tendance des trois premiers trimestres de 2018, les revenus de la société ont continué à progresser à deux chiffres durant le quatrième trimestre 2018.

Le spécialiste dans la fabrication des snacks salés (chips) et snacks sucrés (cakes) a annoncé avoir réalisé en 2018 un chiffre d'affaires global de 13,5 millions de dinars contre 11,5 millions une année auparavant, soit une croissance de 17,4% (+2 millions de dinars).

Cette performance résulte de la forte progression des revenus provenant du marché local qui s'élèvent à 13,4 millions de dinars contre 11,2 millions en 2017, en hausse de 19%. En revanche, les exportations ont nettement reculé de 56% passant de 234 mille dinars en 2017 à 101.315 dinars à fin décembre dernier.

Les investissements corporels et incorporels se situent à 550.858 dinars au 31 décembre 2018, soit un léger retrait de 15,9% par rapport à l'année précédente. Ces investissements ont concerné des déploiements IT ainsi que l'augmentation du matériel de placement des produits.

Quant à l'endettement, il a augmenté de 22,5% pour s'établir à 2,8 millions de dinars. Cette augmentation provient essentiellement de l'endettement à long terme suite à l'acquisition d'équipements de production ainsi que le rachat des participations Bolerio qui étaient détenues par des SICAR. CEREALIS détient désormais 90,5% de la société Bolerio.

Au niveau consolidé, les indicateurs du Groupe sont également positifs faisant état d'une augmentation de 18% des revenus sur l'année pour atteindre 29,6 millions de dinars. S'agissant de l'endettement du Groupe, celui-ci a reculé de 10% pour s'établir à 4,6 millions de dinars.

Télécharger les indicateurs d'activité arrêtés au 31 décembre 2018

Publié le 22/01/2019 09:39:01

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.