bourse tunis

Carthage Cement : Al Karama Holding lancera un deuxième appel d'offres en juin prochain

ISIN : TN0007400013 - Ticker : CC
La bourse de Tunis ouvre dans 14h45min

Quasiment trois mois après l'annonce de l'infructuosité de l'appel d'offres relatif à la cession des parts détenues par l'Etat dans le capital de la société Carthage Cement, une restructuration financière est en cours chez le cimentier pour lancer un deuxième appel d'offres, a priori, en juin.

Les équipes d'Al Karama Holding et de ses conseillers travaillent d'arrache-pied pour restructurer la société Carthage Cement afin de pouvoir lancer un deuxième appel d'offres d'ici juin 2019 portant notamment sur la cession d'un bloc d'actions représentant 50,52% du capital social du cimentier, apprend ilBoursa.

En effet, Al Karama Holding veut redresser financièrement la société pour la rendre "vendable". Ce plan de restructuration comprend plusieurs volets financiers permettant de remédier aux réserves établies par les commissaires aux comptes dans leurs rapports annuels.

Pas de constatation de provisions pour les banques

Afin de rétablir l'équilibre financier et favoriser le respect des engagements bancaires futurs du cimentier, Al Karama Holding et le pool bancaire se sont engagés dans des pourparlers avec la Banque Centrale de Tunisie (BCT) après que celle-ci ait recommandé aux banques de constater des provisions pour leurs créances sur Carthage Cement. Ces créances, rappelons-nous, s'élèvent à plus de 428 millions de dinars au 30 juin 2018.

Selon nos informations, les deux parties sont parvenues, en début de cette semaine, à convaincre la BCT de suspendre sa recommandation étant donné que la société est en train de mettre en place un plan de restructuration financier dans lequel les banques sont bel et bien une partie prenante.

Les investisseurs s'intéressent toujours à Carthage Cement

Les cinq investisseurs pré-qualifiés pour la phase d'offres financières dans le cadre du premier appel d'offres lancé par Al Karama Holding en décembre 2017, manifestent toujours leur intérêt pour le cimentier. "Ces mêmes investisseurs ont confirmé leur participation dans le deuxième appel d'offres qui sera lancé éventuellement en juin prochain. Ce dernier sera aussi une nouvelle occasion pour plusieurs autres investisseurs potentiels intéressés par Carthage Cement", affirme notre source.

Omar El Oudi

Publié le 27/02/2019 12:13:02

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.