bourse tunis

Boutheina Ben Yaghlane présente les réalisations de la CDC en 2018

Pour la première fois depuis sa création en 2011, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) organise une conférence de presse pour présenter son rapport d'activité et ses résultats financiers. Au titre de 2018, l'établissement public affiche des performances significatives.

2018 a été l'année de la confirmation de la CDC. L'engagement de la Caisse est nettement réaffirmé à tous les niveaux notamment l'innovation et le développement. C'est ce qui ressort du rapport d'activité de l'établissement présenté par sa directrice Générale, Dr Boutheina Ben Yaghlane, lors d'une conférence de presse organisée ce mercredi 6 novembre 2019 au siège de la CDC à Tunis.

En effet, pas moins de 400 millions de dinars ont été investis dans 18 projets, 14 fonds communs de placement à risque (FCPR) opérationnels et une SA assimilée à un FCPR créés. Mais aussi, 9 fonds communs de placements (FCP) actions, 11 entreprises cotées en bourse, en plus d'une contribution significative à la dynamisation du marché obligataire tunisien où sa part dépasse aujourd'hui les 12%, part libérée par la CDC dans les emprunts obligataires auxquelles elle a participé.

La CDC s'est également engagée en 2018 dans la mise en œuvre d'un programme de développement des Startups et ce, dans le cadre de la loi Startup Act Tunisia. Ce programme dénommé ANAVA est une initiative nationale pour impulser une dynamique de financement des Startups via plusieurs leviers, y compris la création du " fonds de fonds " pour l'innovation et les startups de taille cible de 200 millions d'euros avec un premier closing de 100 millions d'euros.

S'employant à promouvoir le développement régional et la création des opportunités d'emplois durables dans les régions, la CDC a lancé en 2013 le Fonds de Développement Régional (FDR) de 50 millions de dinars pour le financement des entreprises implantées dans les zones de développement régional. A la clôture de ce fonds en fin 2018, le FDR a financé 25 projets dans tous les secteurs d'activité pour un total décaissement de 38 millions de dinars (41% en Capital Création et 59% en Capital Développement). Le coût global des projets financés s'élève à 300 millions de dinars.

Résultats financiers

La CDC a réalisé en 2018 des revenus de 501,8 millions de dinars, contre 361,8 millions une année auparavant, soit une croissance de 38%. De même, les charges d'exploitation sont passées de 292,5 millions de dinars à 432,3 millions entre décembre 2017 et décembre 2018.

A cet effet, le Résultat d'exploitation stagne au niveau de 69,4 millions de dinars tandis que le Résultat net ressort en baisse de 16% pour s'établir à 45,9 millions de dinars, contre 54,8 millions en 2017. Ce repli est dû essentiellement à la hausse de l'IS (impôt sur les sociétés).

La CDC dispose d'un montant d'actifs liquides qui représente 200% des sorties de trésorerie sur les 30 jours calendaires suivants contre un ratio de liquidité de 250% au 31/12/2017 enregistrant ainsi une baisse de 80% et qui est due principalement à la distribution de 50 millions de dinars au titre des résultats reportés au profit du ministère des Finances. Notons que le niveau du ratio demeure élevé par rapport au niveau minimum règlementaire fixé par l'arrêté du ministre des Finances, soit 100%.

Par ailleurs, le total des actifs classés s'élève à 180,2 millions de dinars au 31/12/2018, contre 134,2 millions un an plus tôt. Les dotations aux amortissements et aux provisions sont passées de 4,9 millions de dinars à 34,9 millions entre 2017 et 2018.

Rayonnement régional et international

A ces indicateurs financiers s'ajoute un rayonnement régional et international de la CDC. Citée en référence par les institutions financières (Banque mondiale, BAD, etc.), le bras financier de l'Etat entreprend un rôle actif au sein des réseaux africains et méditerranéens des Caisses des Dépôts et Consignations, ainsi que dans les grands forums d'investissement, nouant relations de collaboration et partageant expertises.

Selon Mme Ben Yaghlane, la CDC qui a été créée en tant que véhicule d'investissement en appui aux politiques publiques de développement et de soutien aux grands projets, au développement régional, à l'innovation, et aux startups et PME génératrices d'emplois, ne cesse d'établir des partenariats mutuellement utiles avec l'Agence Française de Développement (AFD), la Cassa Depositi e Prestiti (CDP) et autres institutions consœurs.

Par ailleurs, dans un souci de soutien à la responsabilité sociétale des entreprises, la CDC s'inscrit dans trois projets traduisant son profond engagement, à savoir la labellisation RSE de la CONECT, l'accréditation au fonds vert des Nations Unies et l'étude de la construction de son nouveau siège totalement écologique et énergétiquement autonome.

" Le chemin parcouru par la CDC est jalonné de performances saluées et de notoriété confirmée. Sa gouvernance est solidement structurée, son organisation soutenue par un système d'information intégré et des procédures de management bien établies, s'appuyant sur des ressources humaines érigées en véritable capital et comprenant des compétences spécialisées de haut niveau. Ce sont là les leviers puissants qui ont permis à la CDC d'accomplir avec brio sa mission et de jouer pleinement son rôle de tiers de confiance Socialement Responsable " conclut Dr Ben Yaghlane.

Omar El Oudi

Publié le 06/11/2019 15:11:47

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.