arabic version ilboursa
bourse tunis

Assemblée annuelle de SAH : Une marque bien positionnée et des perspectives encore plus ambitieuses

ISIN : TN0007610017 - Ticker : SAH
La bourse de Tunis ouvre dans 6h24min

La Société d'Articles Hygiéniques (SAH) a tenu le 18 juin 2021, à distance, son Assemblée Générale Ordinaire statuant sur les comptes de l'exercice 2020 durant lequel, en dépit de la crise sanitaire, le groupe a poursuivi sa croissance soutenue.

2020 a été l'année de tous les records pour le groupe cofondé par Madame Jalila MEZNI. Les chiffres présentés par le directeur financier du groupe, M. Mohamed Amine Ben Malek, lors de l'Assemblée annuelle des actionnaires, le prouvent bien.

En effet, le groupe SAH a réalisé l'année dernière des ventes consolidées avant ristourne de 645,2 millions de dinars, en hausse de 12,6% par rapport à l'année précédente. Aussi, les ventes locales consolidées ont enregistré une croissance de 23,8%, contre une diminution des ventes régionales (incluant les exports et ventes des filiales étrangères) de 6,2% en raison des difficultés logistiques liées au transport maritime et fermeture des frontières avec la Libye et l'Algérie.

Les ventes d'hygiène bébé représentent 38.5% des ventes du groupe SAH, suivies des ventes de produits papier contribuant à hauteur de 22% dans les ventes totales du groupe. Les ventes de détergent atteignent 20,6% des ventes du groupe contre 10,3% en 2019.

La croissance des ventes de SAH a été essentiellement tirée par la hausse des ventes d'Azur Détergent (+125%) et la performance soutenue de SAH Tunisie, et ce malgré la baisse des exportations. Aussi, la performance du groupe a été négativement impactée par la diminution des ventes de SAH Algérie en raison des perturbations observées dans les importations de matières premières causées par les mesures sanitaires liées à la Covid-19.

Les ventes de la société mère SAH Tunisie représentent 58% des ventes du groupe, suivie par la filiale Azur Détergent qui contribue à hauteur de 18,6% dans les ventes globales. Les ventes de la filiale Azur Papier atteignent 10% des ventes du groupe, suivie par la filiale Algérienne qui contribue à hauteur de 7,3%.

Objectifs de profitabilité atteints …

En 2020, SAH a réalisé une marge brute de 264,9 millions de dinars, en hausse de 27,3% par rapport à 2019. Le taux de marge brute a atteint 42% contre 37% en 2019, soit une amélioration de 5 points de pourcentage. Cette croissance est principalement due à la baisse du prix des matières premières observée en 2019, en particulier ceux de la cellulose, du super absorbant et de la pâte, impactant positivement les coûts de production en 2020.

Le groupe a également bénéficié de l'impact de l'optimisation de son processus de production, ce qui a entraîné une baisse des taux de déchets pour les produits première gamme et deuxième choix.

L'EBITDA du groupe SAH a atteint ainsi 115,5 millions de dinars, soit une croissance de 42%. Aussi, la marge d'EBITDA a atteint 18,3% contre une marge d'EBITDA de 14,4% en 2019. Cette performance résulte de l'amélioration de la marge brute combinée aux gains d'économies d'échelle réalisés sur les achats et les consommations du groupe.

En 2020, SAH a réalisé un résultat net record de 33,5 millions de dinars, en hausse de 51,2% par rapport à 2019, soit une marge nette de 5,3% contre une marge nette de 3,9%. Le résultat net ajusté de 2019, compte tenu du changement du périmètre de consolidation (6,5 millions de dinars) est estimé à 15,6 millions de dinars, soit une croissance du résultat net ajusté d'environ 115% en 2020.

Quant à l'endettement global de SAH, il est passé de 334,4 millions de dinars au 31 décembre 2019 à 382,2 millions de dinars au 31 décembre 2020. L'augmentation de la dette est essentiellement due à l'augmentation des financements à court terme dans le cadre du financement du stock dédié à la deuxième ligne d'Azur Papier.

La dette nette a atteint 333,5 millions de dinars à fin décembre 2020 contre 294,9 millions à fin décembre 2019. La dette nette ajustée à fin 2020 est estimée à 255,3 millions de dinars, soit ratio dette nette/EBITDA de 2.5x.

Les principaux ajustements consistent en des subventions non encore reçues de l'ordre de 20 millions de dinars, des investissements financés mais non encore opérationnels et un stock de matières premières chez Azur Papier en préparation à l'entrée en production de la deuxième ligne (+35 millions de dinars).

Il va sans dire que l'interruption d'installation de la deuxième ligne de sa filiale Azur Papier, la fermeture des frontières ayant obligé les ingénieurs Italiens à regagner leurs pays et le retard dans les livraisons de commandes locales, suite aux restrictions de circulation, et à l'export, suite à la fermeture des frontières, ont affecté l'activité du groupe en 2020. Néanmoins, ces retards ont été rattrapés durant les mois d'avril et de mai grâce à l'obtention des autorisations nécessaires pour le transport national et la sécurisation d'une livraison maritime notamment vers la Libye.

Perspectives prometteuses …

D'après le management du groupe, la stratégie de développement est axée sur la consolidation de sa part de marché locale et régionale, l'exploration de nouveaux marchés à l'export ainsi que la diversification de sa gamme par le développement de l'activité de ses filiales.

Pour la Libye, le groupe envisage d'augmenter sa production en papier avec la mise en exploitation d'une ligne d'essuietout, opérée au mois de février 2021, ainsi que l'entrée en production d'une ligne additionnelle d'essuie-tout et d'une nouvelle ligne couches bébé courant 2021. Quant à l'Algérie, une nouvelle machine essuie-tout et couches bébés a été installée avec une entrée en production prévue pour le troisième trimestre 2021.

Au Sénégal, le démarrage de la production des couches bébés est estimée vers la fin du deuxième trimestre 2021 outre la mise en place du projet d'installation d'une machine pour la production des serviettes de table en 2021. Tandis qu'en Côte d'Ivoire, un projet d'installation d'une machine pour la production d'essuie-tout est prévu en 2021.

Pour l'activité Détergents, le groupe table sur une croissance soutenue des ventes de détergents avec l'expansion des exportations vers le Congo, le Gabon, le Burkina Faso et la Mauritanie. Le projet d'extension des unités liquide et poudre ainsi que l'unité plastique (pour la production des emballages) est toujours en cours avec une entrée en exploitation prévue pour le second semestre 2021.

Fort du lancement réussi de sa gamme Lilas détergents, dont les ventes ont atteint 124 millions de dinars durant la première année (pleine) d'exploitation, le groupe SAH envisagerait d'explorer un autre segment tout aussi large et porteur qui sera annoncé ultérieurement.

15 millions de dinars distribués en dividendes

L'Assemblée Générale Ordinaire a approuvé la distribution d'un dividende de 0,230 dinar par action au titre de l'exercice 2020correspondant à la somme globale de 15 millions de dinars à prélever sur les résultats reportés antérieurs au 1er janvier 2014 et sur la prime démission.

La mise en paiement des dividendes a été fixée à compter du 23 juin 2021.

Omar El Oudi

Publié le 22/06/2021 15:30:33

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.