bourse tunis

WIFAK Bank accuse une perte de 23 millions de dinars en 2019

ISIN : TN0007200017 - Ticker : WIFAK
La bourse de Tunis ouvre dans 10h44min

Des charges liées au coût du risque expliquent en grande partie l'ampleur de cette perte en 2019.

Mauvaise passe pour Wifak International Bank. La banque islamique a annoncé avoir encaissé en 2019 une perte vertigineuse de 23 millions de dinars, contre un déficit de 3,8 millions une année auparavant.

Pourtant l'annonce d'une grosse perte n'est pas totalement une surprise. Les analystes anticipaient que la banque serait largement dans le rouge en raison des dépenses liées aux employés en raison de la poursuite des recrutements et de l'ouverture des agences, mais aussi à un coût du risque qui s'est multiplié par huit.

Mais ils ne pensaient pas qu'elle serait aussi importante, et le détail des chiffres ne les rassure pas vraiment. Abstraction faite de cet élément, la banque a vu son Produit Net Bancaire (PNB) baisser de 8% pour s'établir à 22,3 millions de dinars.

Ce repli est dû à la forte hausse des charges d'exploitation bancaire, essentiellement les marges encourues, qui sont passées de 17 à 26,7 millions de dinars entre 2018 et 2019, soit une progression de 57%.

Quant aux produits d'exploitation bancaire, ils n'ont augmenté que de 18% pour s'établir à 49,1 millions de dinars contre 41,4 millions en 2018.

Les deux autres facteurs qui ont affecté le résultat de la banque sont les dotations aux provisions et les charges de personnel. En effet, le coût du risque relatif aux créances a progressé de 645% passant de 1,6 million de dinars en 2018 à 12 millions en 2019.

Compte tenu d'une reprise sur provisions de 1,8 million de dinars, les dotations aux provisions sur créances douteuses affichent un montant de 12,9 millions de dinars, contre 3,2 millions en 2018.

Par ailleurs, les frais de personnel ont totalisé au 31 décembre 2019 un montant de 18 millions de dinars enregistrant ainsi une en hausse de 3,3 millions, soit une croissance de 22,4% par rapport au 31 décembre 2018.

Quant aux charges générales d'exploitation, elles ont enregistré une augmentation de 29% pour se situer à 7,3 millions de dinars au 31 décembre 2019 contre 5,7 millions en 2018.

A cet effet, le Résultat d'exploitation ressort déficitaire de 21,9 millions de dinars contre un Résultat négatif de 4,2 millions en 2018.

Télécharger les états financiers arrêtés au 31 décembre 2019

Omar El Oudi

Publié le 03/04/2020 10:05:16

2 COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE
Abounour


03/04/20 16:52
M
Minamina


05/04/20 20:37
ya habibi
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.