arabic version ilboursa
bourse tunis

Tunisie Leasing & Factoring émet un emprunt obligataire de 15 millions de dinars

ISIN : TN0002100907 - Ticker : TLS
La bourse de Tunis ferme dans 2h7min

La société Tunisie Leasing & Factoring (TLF) vient d'obtenir le visa du Conseil du Marché Financier (CMF) pour l'émission d'un emprunt obligataire subordonné d'un montant de 15 millions de dinars susceptible d'être porté à 20 millions, divisé en 150.000 obligations subordonnées susceptibles d'être portés à 200.000 obligations de nominal 100 dinars chacune.

Les souscriptions à cet emprunt subordonné seront ouvertes le 19/11/2020 et clôturées au plus tard le 29/01/2021. Elles peuvent être clôturées sans préavis dès que le montant maximum de l'émission (20 millions de dinars) est intégralement souscrit. Les demandes de souscription seront reçues dans la limite des titres émis, soit un maximum de 200.000 obligations subordonnées.

Les souscriptions à cet emprunt subordonné et les versements seront reçus à partir du 19/11/2020 aux guichets de TUNISIE VALEURS (Agence de Tunis Centre Urbain Nord, Agence de Tunis Belvédère, La Marsa, Les Berges du Lac II, Nabeul, Kélibia, Sousse, Monastir, Sfax et Djerba) et des autres intermédiaires en Bourse.

But de l'émission

La compagnie TLF, de par son statut d'établissement financier, est appelé à mobiliser d'une manière récurrente les ressources nécessaires au financement de ses concours à l'économie. A ce titre, cet emprunt subordonné permettra à la société de renforcer davantage ses fonds propres nets au vu de la réglementation bancaire.

En effet, la circulaire de la Banque Centrale de Tunisie aux banques n°91-24 du 17 décembre 1991 relative aux règles de gestion et aux normes prudentielles applicables aux banques et aux établissements financiers fait référence aux emprunts subordonnés pour définir les fonds propres complémentaires, composantes des fonds propres nets.

Ces emprunts subordonnés ne seront pris en compte annuellement pour le calcul des fonds propres complémentaires qu'à concurrence du capital restant dû et dans les limites fixées par la circulaire susvisée (à savoir 50% du montant des fonds propres nets de base).

O.E.O

Publié le 10/11/2020 18:12:27

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.