bourse tunis

STB : Un RNPG de 74 millions de dinars en 2018, la BFT exclue du périmètre de consolidation

ISIN : TN0002600955 - Ticker : STB
La bourse de Tunis ouvre dans 0h37min

La Société Tunisienne de Banque (STB) a accéléré en 2018 la vanne des crédits avant l'entrée en application du ratio LDR (ratio crédits/dépôts) à partir du 31 décembre 2018. A cet effet, les crédits accordés à la clientèle par le Groupe STB ont augmenté en 2018 de 1 milliard de dinars, soit +17%, pour s'établir à 6 milliards de dinars. En revanche, les dépôts du Groupe n'ont augmenté, de leur côté, que de 5,9% à 5,9 milliards de dinars.

S'appuyant sur une croissance agressive des crédits, le groupe a vu sa marge sur intérêt s'envoler de 56,7% à 158,2 millions de dinars. Cette hausse a nettement profité au PNB qui enregistre une croissance de 33% à 350,6 millions de dinars.

Les charges de personnel se sont contractées de 9,6% (-16 millions de dinars). En effet, et dans le cadre de son programme de restructuration, la Banque a élaboré un plan d'assainissement social qui porte sur le départ volontaire à la retraite de 378 employés dont 286 employés ont bénéficié de cette mesure en 2018. Le départ de 92 employés est programmé pour l'exercice 2019.

En contrepartie, les charge générales d'exploitation ont augmenté de 26 millions de dinars, soit +48,8%. Cette hausse est imputée en partie à une cotisation annuelle de la banque au fonds de garantie des dépôts de 18,5 millions de dinars. Au total, les charges opératoires ont progressé de seulement 5,2% permettant au groupe STB d'améliorer sensiblement son coefficient d'exploitation qui passe de 65,7% en 2017 à 52% en 2018.

Avant IS (Impôt sur les Sociétés) et charges de dépréciation, le Résultat du Groupe a grimpé de 57,4% à 273,5 millions de dinars, contre 174 millions en 2017. La facture des dotations aux provisions et résultat des corrections de valeurs sur créances, hors bilan et provisions pour passif, passe de 142 millions de dinars en 2017 à 179,4 millions en 2018, soit un accroissement de 37,4 millions de dinars.

La BFT exclus du périmètre de consolidation

En dépit de la détérioration du coût du risque en 2018 et la forte hausse de la charge d'IS qui passe de 2,4 millions de dinars en 2017 à 25,7 millions en 2018, le Groupe clôture l'année 2018 avec un RNPG (Résultat Net Part du Groupe) de 73,9 millions de dinars, contre un résultat retraité 2017 de 17,6 millions (25 millions de dinars, résultat effectivement publié en 2017), inscrivant une croissance de 319%. La société mère a contribué dans le résultat consolidé à hauteur de 64,8 millions de dinars, suivie par SONIBANK de 7,6 millions de dinars. La BFT (Banque Franco-Tunisienne) a vu sa contribution passer à zéro contre -29,5 millions de dinars en 2017.

La BFT, société faisant partie du périmètre de consolidation (78,18%) de l'exercice 2017, a été exclue du périmètre de consolidation du groupe STB arrêté au 31 décembre 2018 étant donné qu'il y a eu perte de contrôle suite à la désignation d'un délégué de résolution conformément à la Loi n° 2016-48 du 11 juillet 2016 et au décret    gouvernemental n°2017‐189 du premier février 2017.     

La contribution de la BFT, consolidée par intégration globale en 2017, dans les réserves et les résultats consolidés de l'exercice 2017 se présente comme suit :

  • Réserves consolidées 2017 : 370 millions de dinars
  • Résultat consolidé 2017 : 29,5 millions de dinars
  • Total : 399,55 millions de dinars

Suite à l'exclusion de la BFT du périmètre de consolidation du Groupe STB, les réserves consolidées passent de -314 millions de dinars en 2017 à +128,5 millions de dinars en 2018. Le total des fonds propres du groupe après résultat passe ainsi de 475 millions de dinars en 2017 à 974 millions fin 2018.

Par ailleurs, au niveau des comptes sociaux, la STB a dégagé au titre de l'exercice 2018 un PNB de 473,4 millions de dinars en hausse de 23,7%. Le résultat net ressort à 66,87 millions de dinars, contre un résultat net retraité 2017 de 44,3 millions de dinars, soit une croissance de 50,7% (le résultat net effectivement publié en 2017 est de 51,8 millions de dinars).

Selon le rapport des commissaires aux comptes de la banque, la rémunération du Directeur Général de la STB est composée d'un élément fixe qui consiste en un salaire net mensuel fixé à 16 mille dinars et d'un élément annuel variable qui ne dépasse pas 50% du montant de l'élément fixe soit 96 mille dinars et qui sera calculé sur la base du taux de réalisation des objectifs fixés par le conseil d'administration ainsi que des indicateurs financiers.

 

S.W.I

Publié le 22/04/2019 09:06:59

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.