bourse tunis

Poulina Group Holding, un mastodonte dans l'économie nationale

ISIN : TN0005700018 - Ticker : PGH
La bourse de Tunis ouvre dans 0h4min

Le Groupe Poulina a maintenu le cap de la performance et de la croissance en 2018. Le plus grand groupe privé du pays a su bien gérer les contraintes et les facteurs défavorables d'un contexte socioéconomique difficile.

Poulina Group Holding a tenu le mercredi 12 juin 2019 au siège de la société, son Assemblée Générale Ordinaire statuant sur les comptes de l'exercice 2018. L'Assemblée a été précédée par une communication financière animée par le Président du Conseil d'administration, Khaled Bouricha, qui a rendu un hommage vibrant au fondateur du Groupe, Abdelwaheb Ben Ayed, décédé le 4 avril dernier.

Présentant l'activité et les performances du Groupe PGH durant l'exercice 2018, M. Bouricha a fait état d'une croissance des revenus consolidés de 12,1% par rapport à 2017 pour atteindre 2,16 milliards de dinars et d'un résultat net du groupe en hausse de 9,9% à 152 millions de dinars.

Dans les détails, les revenus du groupe, dont 86% local et 14% export, ont globalement progressé grâce essentiellement à l'amélioration des métiers Agro-Alimentaire (+16%), Intégration Avicole (+18%), Commerce & Services (+27%), Transformation d'Acier (+26%) et Emballage (+33%). En valeur, la plus forte hausse de revenus a concerné le métier Agro-Alimentaire avec une croissance de 150 millions de dinars s'expliquant notamment par la bonne performance réalisée au niveau des ventes Aliments, suite à la nette augmentation du prix moyen de vente.

La marge brute du groupe a augmenté en valeur de 92 millions de dinars, soit +14% par rapport à 2017. Cette amélioration est expliquée par l'augmentation des revenus d'une part et l'amélioration du ratio marge brute/revenus de 0,6 point (qui a atteint 34,8% en 2018 contre 34,2% en 2017) d'autre part.

Le résultat brut d'exploitation du groupe (EBITDA) a affiché une hausse en valeur de 71 millions de dinars, soit +24,2% par rapport à 2017. Cette hausse est due essentiellement à l'amélioration de la marge brute et à la maîtrise des charges. Le Résultat d'exploitation du groupe (EBIT) a ainsi augmenté de 63,6 millions de dinars, soit +38,3%.

Le résultat net du groupe a augmenté de 13,7 millions de dinars (+9,9%) pour atteindre 152 millions de dinars. Cette performance est expliquée par l'amélioration de tous les ratios d'exploitation ainsi que par le rendement des participations du groupe mais elle est pénalisée par la hausse importante des Charges Financières nettes de 43 millions de dinars, soit +122% en 2018.

Evolution des investissements

En termes de volume, les investissements réalisés, durant 2018, ont atteint 223 millions de dinars, contre 196 million en 2017. La plus grande partie de ces investissements, soit 106 millions de dinars représentant 48% du total, est affectée au métier matériaux de construction (usine de brique et usine de céramique à Jbel El Ouest).

Le métier agroalimentaire vient en 2ème place avec 52 millions de dinars représentant 23% du total (principalement la réalisation de l'usine de raffinage d'huiles de Dakar au Sénégal, et l'extension de l'usine de production des crèmes glacés et produits laitier). Puis, c'est le métier intégration avicole qui occupe la 3ème place avec 45 millions de dinars, soit 20% du total, principalement pour la construction des nouveaux centres d'élevage.

Sur la période 2012-2018, les investissements matériels du Groupe Poulina totalisent 1,12 milliard de dinars, soit une moyenne annuelle de 160 millions de dinars. Le Groupe compte accélérer la cadence des investissements sur la période 2019-2021. L'enveloppe totale par an oscille entre 301 millions de dinars en 2019, 280 millions en 2020 et 241 millions en 2021, soit un montant global de 822 millions de dinars.

Structure de l'endettement 

L'encours de l'endettement du groupe a atteint 1,45 milliard de dinars au terme de l'année 2018, en croissance de 8,7%.

A fin décembre dernier, la dette du Groupe est composée de 1,22 milliard de dinars de dettes à long et moyen termes, représentant 84% de l'encours global (78% en 2017), et de 225 millions de dinars de dettes nettes à court terme représentant 16% de l'encours (22% en 2017).

Business Plan 2019-2021

En termes de chiffres d'affaires, le Groupe prévoit la réalisation d'une croissance annuelle moyenne de 8,3% durant les trois prochaines années pour atteindre 2,74 milliards de dinars en 2021.

Quant à la marge brute, le management du Groupe table sur une croissance moyenne de 13% sur la même période passant de 814 millions de dinars en 2019 à 1 milliard de dinars en 2021.

Enfin, le Groupe estime la croissance annuelle moyenne de l'EBITDA à 14% allant de 416 millions de dinars au terme de cette année à 539 millions en 2021.

Omar El Oudi

Publié le 13/06/2019 11:54:34

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.