bourse tunis

Paris-Dauphine| Tunis lance un master en partenariat avec Deloitte, EY, KPMG, Mazars et PwC

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 14h1min

Une conférence a été organisée le mardi 5 juin 2018 au Campus de l'Université Paris-Dauphine| Tunis pour présenter un nouveau master baptisé Programme intégré Dauphine.

Lancé en collaboration avec les cabinets Deloitte, Ernst & Young, KPMG, Mazars et PwC, acteurs majeurs de la profession de l'audit, du conseil et des services fiscaux et juridiques, également partenaires de l'Université Paris-Dauphine| Tunis, ce nouveau master a d'abord été édité à Dakar avant d'être présenté à Tunis.

Présidée par Amina Bouzguenda Zeghal, Directrice Générale de l'Université Paris-Dauphine| Tunis, la conférence s'est tenue en présence de Moez Kamoun, Risk Assurance & Consulting Partner à PwC, Emna Kharouf, Partner chez Deloitte, Zied Loukil, Partner à Mazars, Serge Darolles, Délégué en charge des Relations Entreprises à l'Université Paris-Dauphine et Manel Zammouri Miladi, Deal Advisory à KPMG. Il y avait également de nombreux étudiants tunisiens et d'Afrique subsaharienne.

La Directrice de l'Université Paris-Dauphine| Tunis a précisé que le Programme intégré Dauphine offre aux étudiants une mobilité à l'échelle du continent Africain facilitée par le fait que les partenaires de l'Université sont déjà implantés dans plusieurs pays d'Afrique.

Elle a également ajouté que le nouveau master s'adresse aux masters Finance et aux masters Management des systèmes d'information intéressés par les métiers de l'audit & du conseil et éventuellement mobiles sur l'Afrique. L'idée étant de proposer aux candidats intéressés un job au sein des cabinets de conseil partenaires dès leur entrée en master à Dauphine | Tunis. Ils effectueront leur stage et décrocheront leur premier job au sein du cabinet en Tunisie puis dans l'un des pays africains dans lequel celui-ci est implanté.

"Par ce programme, nous voulons renforcer l'employabilité des étudiants car nous sommes convaincus qu'un étudiant diplômé qui aura effectué deux années d'expérience professionnelle dans un cabinet de conseil ne sera pas exposé au chômage. Grâce au Programme intégré, ces étudiants pourront avancer sereinement et seront opérationnels dès leur diplomation. Il s'agira également de favoriser l'adéquation entre les besoins des entreprises et les formations universitaires », a-t-elle expliqué.

Concrètement, l'Université aura à sa charge de présélectionner les étudiants potentiels puis il reviendra aux cabinets de conseil de choisir ceux d'entre eux qui intégreront leur entreprise pour leurs deux années d'expériences professionnelles. Un parcours combinant cursus académique et immersion dans l'entreprise avec à la clef la possibilité de s'expatrier dans un des pays de l'Afrique subsaharienne.

K.H

Publié le 06/06/2018 10:24:18

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.