se connecter recherche

Paradis fiscaux : La Tunisie figure officiellement sur la liste noire de l'UE

ISIN : ABC000000076 - Ticker : USDTND
La BVMT ouvre dans 6h55min

L'Union européenne a adopté une "liste noire" de 17 paradis fiscaux, a annoncé mardi à Bruxelles le ministre français des Finances, Bruno Le Maire.

"Nous avons adopté aujourd'hui au niveau de l'UE une liste d'Etats qui ne font pas le nécessaire pour lutter contre l'évasion fiscale. Cette liste, qui est une liste noire, comprend 17 États", a déclaré M. Le Maire devant des journalistes, lors d'une réunion des 28 ministres des Finances de l'UE à Bruxelles.

Selon une source diplomatique, rapporte l'AFP, les 17 pays qui figurent sur la liste noire sont les suivants: Bahreïn, Barbade, Corée du Sud, Emirats Arabes Unis, Grenade, Guam, Îles Marshall, Macao, Mongolie, Namibie, les Palaos, Panama, Samoa, les Samoa américaines, Sainte Lucie, Trinidad et Tobago et Tunisie.

Trois critères pour établir la liste

Les 28 États membres de l'UE ont passé au crible un total de 92 juridictions (États et territoires) susceptibles de poser problème, en considération de trois critères :

  • La transparence fiscale: pratiquent-elles ou non l'échange automatique d'informations ?
  • L'équité fiscale: appliquent-elles ou non, par exemple, des mesures fiscales préférentielles dommageables ?
  • Mettent-elles en œuvre ou non les mesures de l'OCDE contre l'optimisation fiscale agressive ?

Publié le 05/12/17 14:25

USD - TND
2,48  -1,35%
bourse USD - TND
ACTUALITES RELATIVES
2 COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE
Mehdiii.G


05/12/17 17:28
Pour l'instant, on s'entire pas mal car aucune sanction lourde n'a été approuvée par les états membres. Il est par contre prévu le gel de fonds européens pour les mauvais élèves (Tunisie en fait donc partie).
2 conclusions sont à tirer de cette décision:

1- Notre modèle fiscal est à revoir en partie + mettre l'accent sur la transparence fiscale et mettre en place les mesures de l'OCDE contre l'optimisation fiscale agressive

2-Notre diplomatie n'a pas joué le rôle qu'elle devait jouer sur cette affaire (Peut être qu'on a appris à choisir nos combats et économiser notre énergie).. Toujours est il que le Maroc et le Cap vert étaient jusqu'au dernier moment dans la blacklist et se retrouvent au final dans la liste "grise" (avec promesses de bonne conduite à venir)

Il faudra questionner Mr.Chalghoum et/ou la BCT sur les impacts de cette décision sur la Tunisie!?
zeineb-b


05/12/17 22:19
la tunisie, un paradis fiscal ?? ça dépend pour qui... pour ceux qui paient leur impôt et toutes les taxes inventées chaque année, c'est plutôt un ENFER fiscal !!
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.