arabic version ilboursa
bourse tunis

Les retombées de la crise sanitaire et du changement climatique pèseront sur le PIB africain jusqu’à 2030

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 6h22min

Le continent africain fait face à sa première récession économique depuis 25 ans. Le moteur de la conjoncture actuelle repose sur les différents impacts de la pandémie de la COVID-19, selon le rapport de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA). Les déductions de l'étude intitulée " Construire l'avenir pour un rapport sur la reprise verte en Afrique ", révèlent des pertes de production estimées à 99 milliards de dollars en 2020.

Les retombées de la crise sanitaire associées à celles du changement climatique engendreraient des manques à gagner compris entre 3% et 5% du Produit Intérieur Brut (PIB) africain, d'ici 2030. Les prévisions tiennent compte d'un scénario de maintien du statu quo.

En vue de mieux nous reconstruire, nous avons besoin de beaucoup d'énergie. Les discussions en Afrique portent sur le remplacement des énergies fossiles néfastes et coûteuses par quelque chose de plus propre et moins cher ", a déclaré Vera Songwe, secrétaire générale adjointe de l'Organisation des Nations Unies (ONU) et secrétaire exécutive de la CEA. Les questions environnementales et climatiques doivent être au cœur des politiques et des stratégies de reprise des États africains.

Le rapport soutient la démarche du continent portant sur la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD). De plus, l'organe régional de l'ONU encourage les pays africains à continuer de fournir des efforts pour atteindre les cibles de l'Accord de Paris sur le climat. La CEA insiste également sur la nécessité de mener à bien le cadre stratégique du continent, " Agenda 2063 " puisqu'il vise à transformer le continent en puissance mondiale de l'avenir, en incluant un développement inclusif et durable.

Il sied de noter que la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) avait également estimé que la COVID-19 entraînerait une baisse d'environ 1,4% du PIB des économies africaines en 2020 et pouvant aller jusqu'à -7,8% pour les économies les plus vulnérables.

Myriam Ben Yahia

Publié le 04/03/2021 09:13:52

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.