ilboursa arabic version ilboursa

Le déficit commercial de la Tunisie atteint un record historique de 21,3 milliards de dinars

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ouvre dans 64h2min

Le déficit de la balance commerciale de la Tunisie a atteint un record historique à 21,3 milliards de dinars à fin octobre, contre 13,3 milliards durant les dix mois de l'année 2021, soit une aggravation de 8 milliards de dinars (+60%). Par conséquent, le taux de couverture a perdu 5,1 points de pourcentage pour s'établir à 68,9%.

Ce déficit demeure expliqué en grande partie par le déficit enregistré avec certains pays, tels que la Chine (-7,3 milliards de dinars), la Turquie (-3,3 milliards), l'Algérie (-2,9 milliards), la Russie (-2,4 milliards), ainsi que l'Italie (-1,9 milliard) et l'Espagne (-0,7 milliard).

Hors énergie, le déficit de la balance commerciale se réduit à 13,4 milliards de dinars. En effet, le déficit de la balance énergétique s'établit à 7,9 milliards de dinars (37,2% du déficit total) contre 4 milliards durant les dix mois de l'année 2021.

Selon les données publiées aujourd'hui jeudi 10 novembre 2022 par l'Institut National de la Statistique (INS), les exportations ont enregistré une hausse de 24,9% pour s'élever à 47,3 milliards de dinars, contre 37,8 milliards à fin octobre 2021.

Quant aux importations, elles ont enregistré une hausse de 34% pour se situer à 68,6 milliards de dinars, contre 51,2 milliards durant les dix mois de l'année écoulée. Cette augmentation au niveau des importations provient de la hausse enregistrée au niveau des achats des produits énergétiques (+83,6), des matières premières et demi-produits (+41,9%), des biens d'équipement (+13,7%), ainsi que des biens de consommation (+14,7%).

S'agissant de la hausse observée au niveau des exportations durant les dix mois de l'année 2022 concerne les ventes du secteur de l'énergie (+59,9%), celles des mines, phosphates et dérivés (+70,7%), celles des industries agro-alimentaires (+33,9%), celles des textiles, habillement et cuirs (+21,6%) et celles des industries mécaniques et électriques (+14,1%).

Omar El Oudi

Publié le 10/11/22 12:45

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

2XcywhJbPD4BGKX5S6agcHj_Wx21wJzAyjGFdmKFy98 False