bourse tunis

La Tunisie dit adieu à l'un des bâtisseurs de son économie, Abdelwaheb Ben Ayed

ISIN : TN0005700018 - Ticker : PGH
La bourse de Tunis ouvre dans 5h6min

Les personnalités du monde des affaires affluaient en masse vendredi 5 avril 2019 vers la Mosquée Malek Ibn Anas de Carthage pour dire un dernier adieu au Président Fondateur du Groupe Poulina Feu Abdelwaheb Ben Ayed, décédé jeudi 4 avril à l’âge de 81 ans. Sa disparition a suscité des réactions de tristesse chez ses collaborateurs, ses amis et jusqu'au sommet de l'Etat.

Père de l’aviculture moderne en Tunisie, Abdelwaheb Ben Ayed a marqué l’histoire économique de la Tunisie par son génie. Il a tout inventé dans ce domaine. Il s’était donné pour mission de révolutionner les habitudes culinaires de ses concitoyens pour assurer leur sécurité alimentaire. Il ne reculait devant rien pour hisser Poulina Group Holding au premier rang de l’économie tunisienne.

Il a réussi à faire de Poulina une entreprise citoyenne. La première à voir évoluer dans ses rangs des dizaines de milliers de collaborateurs, des générations de compétences imprégnées de la culture Poulina qui ne se limitent pas à la maîtrise de la fonction, mais bien au-delà pour s’inscrire dans une évolution continue et atteindre la perfection.

Deuxième d'une fratrie de neuf enfants, Abdelwahab Ben Ayed a réussi à réaliser son rêve le plus fou, contre vents et marées, son chef d’œuvre architectural, touristique et culturel : la Médina Mediteranea de Yasmine Hammamet. Un vrai musée à ciel ouvert.

Philanthrope de nature, il a œuvré depuis la création de Poulina à soutenir et à être aux côtés des Tunisiens les plus démunis dans leurs moments les plus difficiles, notamment pendant les occasions religieuses (Ramadan), et les catastrophes naturelles tels que les vagues de froids et les inondations.

Cette politique citoyenne et Ecoresponsable instaurée par Feu Abdelwaheb Ben Ayed a permis à PGH d’adhérer au Pacte Mondial de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) des Nations Unies et devenir un partenaire actif sur le terrain national.

Feu Abdelwaheb Ben Ayed a tout mis en place pour assurer la pérennité et la bonne gouvernance de PGH après sa disparition. En garantissant un changement fluide dans la continuité. Organisé autour de 8 métiers distincts, PGH détient plus de 100 entreprises. Au terme de l’année écoulée, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 2,6 milliards de dinars, en hausse de 18% par rapport à 2017, confirmant ainsi son dynamisme de croissance.

Paix à son âme et que Dieu le tout puissant lui accorde son infinie miséricorde.

Omar El Oudi

Publié le 05/04/19 16:40

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.